Interview au Rollin’ sur la radio 92.3 NOW.

 

Découvrez ci-dessus l’interview de Gaga au sein du Rollin’ de la station de radio 92.3 Now. Vous pouvez également voir quelques photographies de son passage dans la galerie du site :



 

MAJ du 08 août 2011 : Voici un résumé en français de l’interview !

 

Dans cette interview du 20 juillet dernier, Gaga dit qu’il ne faut s’attendre à rien la concernant car elle compte continuer à être inattendue. Elle se dit très inspirée par les fans, par tout ce qu’ils font et disent. Elle désirait vraiment repousser les limites de la musique pop avec l’album ‘Born This Way’ et elle a le sentiment d’avoir réussi. Lorsqu’elle a écrit ‘The Fame’, elle s’est énormément battue pour que ses chansons passent en radio, car elles n’entraient dans aucune case : elles étaient trop dance, ou pas assez pop, ou trop pop pour les radios dance… Elle a voulu recréer ce combat pour elle-même avec ‘Born This Way’, elle veut toujours être une outsider, être au bas de l’échelle et l’escalader pour aller plus haut car c’est comme cela qu’elle a commencé : « Je n’ai pas commencé comme une fille qui décide un beau jour par hasard d’être chanteuse, j’ai joué dans des clubs de New York, fait la serveuse, j’ai payé mon propre loyer et j’ai travaillé tellement dur, je me suis assise dans des tas de bureaux où on m’a dit ‘non, non, non, je ne comprends pas.’ J’avais envie de revivre ça, je veux avec chaque album que moi et mes ongles de Brooklyn, nous nous bougions pour atteindre le sommet. »
 
« Chaque fois que j’entends un ‘non’, cela me rend plus forte. » Gaga explique qu’elle a constamment envie de montrer de quoi elle est capable. Elle dit que la persévérance rend le challenge de la réussite encore plus grand.
 
Elle dit ensuite que ses parents croyaient en elle, mais que cela a été difficile pour eux lorsqu’elle a décidé d’abandonner l’école. « Mais je n’ai jamais abandonné et à chaque fois qu’on m’a dit non, j’ai intériorisé en me disant ‘Je vais vous montrer.’ Et j’ai travaillé encore plus dur et maintenant, on y est. »
 
Gaga raconte que la meilleure chose qui lui soit arrivée cette semaine là, c’est d’avoir vu une ligne de métro au couleur de son album. Elle dit avoir pris cette ligne énormément de fois, pour aller à son école d’arts dramatiques, dans les clubs de jazz, sortir avec ses amis… que de voir le train aux couleurs de son album, de voir ce train dans la ville pour laquelle elle a écrit cet album, était vraiment génial . Elle explique que ‘Marry The Night’ est inspirée des quelques mois où elle a vécu à Los Angeles et du fait qu’elle pensait que tout cela – les fêtes hollywoodiennes entre autres – n’était pas pour elle. « Je suis si New York, c’est là que je suis née. » Elle dit habiter toujours à Brooklyn. ‘Marry The Night’ est une manière pour elle de dire qu’elle sera toujours une New Yorkaise.
 
L’intervieweuse demande à Gaga ce qu’elle pense des gens qui ne comprennent pas qu’elle donne de la voix pour les personnes qui en ont besoin. Voici la réponse de Gaga :
« Je pense que quiconque promeut l’idée que Dieu blesserait les gens est l’une des choses les plus effrayantes et psychotiques à laquelle je puisse penser. Je suis une personne croyante mais je respecte aussi beaucoup les gens qui ne le sont pas, qui sont athées ou croient en un Dieu différent, chacun est né différent. Mais n’importe quel groupe qui pointe du doigt un genre de personne, une couleur, une orientation sexuelle, une croyance et dit qu’au nom de Dieu cette personne doit aller en Enfer, c’est le signe du Mal. Pour moi s’il existe un Diable – et vous savez s’il y a un Diable, Dieu le connait probablement et surveille nos arrières – s’il existe un Diable, ça c’est le signe du Démon. Je crois tellement fort au fond de mon coeur que la gentillesse est le futur de toutes bonnes choses. Il n’y a rien de religieux ou de beau dans la haine. »

 

Traduction par Christelle

Partagez

2 commentaires on “Interview au Rollin’ sur la radio 92.3 NOW.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *