Lady Gaga chez Howard Stern

14 novembre à 20 h 22 min par Nattie Gagavision

GGV01how

 
C’est le 12 novembre dernier que Lady Gaga était l’invitée d’Howard Stern, et a interprété deux chansons d’ARTPOP au piano, ‘Dope’ et ‘Gypsy’, dont vous pouvez découvrir l’audio des performances ci-dessous.

 
Mais la chanteuse a aussi accordé à Howard une interview de pas moins d’1h40 ! Gaga n’y parle pas vraiment d’ARTPOP, mais aborde librement beaucoup de sujets jusqu’alors restés sensibles: Madonna, Perez Hilton, sa vie amoureuse, ses dépendances…
Vous pouvez écouter l’interview ci-dessous, et retrouver une retranscription / traduction par Gagavision.net des points les plus importants. (Nous rappelons la nécessité de nous créditer lorsque vous utilisez notre travail!)


À propos de Madonna:
Lorsque Howard lui dit qu’il pense que Madonna est jalouse d’elle maintenant que c’est sur elle que les caméras sont braquées et que c’est elle qui a tout le succès, Gaga répond: « Je ne sais pas… Vous pouvez le voir comme ça, mais à mon avis, honnêtement, je pense qu’elle est plus agacée par le fait que ça ne me dérange pas qu’elle ne m’aime pas. Parce que, je m’en fous qu’elle ne m’aime pas. »
 
À propos de ses addictions:
Elle raconte à quel point elle était accro à la marijuana. Lorsque Howard lui demande à quoi cela était dû, pourquoi elle n’allait pas bien, Gaga explique: « J’avais l’impression de ne plus avoir le contrôle sur ma carrière, j’étais épuisée… Tu commences à devenir célèbre, et tout le monde veut te conduire jusqu’à la banque, et plus personne ne se soucie de ce que tu veux en tant qu’artiste, ou si tout cela a même une importance pour toi. Cela énerve sincèrement les gens dans ma vie que je me fiche de l’argent, mais ce n’est pas mon problème… »

 
À propos de son argent:
Gaga dément les rumeurs concernant son père qui aurait 50% de l’argent de sa fille: « Non, oh mon dieu, non! Ce qu’il fait, et qui est génial, c’est qu’il travaille avec mon directeur commercial, et il s’assure que je sois bien protégée. Parce que vous savez, quand on est sur la route et tout ça, en tant qu’artiste tout va habituellement dans les poches de notre compagnie. Et souvent, ces grandes sociétés -dont je ne citerai pas de nom- n’avancent pas l’argent avant de faire de la promo, et ils attendent que toi tu avances l’argent. [Mon père] garde un oeil sur mon compte en banque, et dit ‘Oh, vous voulez qu’elle fasse ce show? Vous voulez qu’elle paie pour le faire? Elle est occupée ce jour là!’ Mais mon argent est aussi l’argent de ma famille, pour moi c’est la même chose. […] Que mon père s’occupe de ma famille et de cet argent pour que ma soeur, ma mère et mes enfants soient protégés, ça me rend heureuse car, vous savez, ça ne me dérange pas d’avoir certaines choses sous le contrôle d’autres personnes. Il y a vraiment peu de gens à qui tu peux faire confiance lorsque tu deviens célèbre, mais je peux faire confiance à mon père. Je n’ai pas besoin d’avoir le contrôle sur tout, j’ai juste besoin d’avoir le contrôle sur ce que je dis dans ma musique. »
 
À propos de sa relation avec Taylor Kinney:
– Lorsque Howard lui parle mariage, Gaga répond: « Je ne sais pas! Pourquoi devons-nous toujours… Lorsque les gens me parlent de mariage, j’ai l’impression que c’est une fin en soi, qu’on doit se dépêcher de définir la relation. Je suis juste vraiment heureuse, c’est génial! Je suis le centre d’attention dans mon travail chaque jour, alors rien que l’idée d’un mariage m’épuise, je me dis, ‘pourquoi je m’infligerais ça’?! »
 
– D’une manière plus vaste, elle parle de sa relation au quotidien avec lui: « J’ai la chance d’être avec quelqu’un qui a un métier fantastique, et son métier est important pour lui. – C’est un acteur, il est dans Chicago Fire – » Howard lui demande si elle est jalouse ou paranoïaque lorsqu’il tourne un épisode et qu’elle est en tournée: « Non, non, et nous n’avons aucune règle du genre s’appeler à certaines heures, nous pouvons passer plusieurs jours sans se parler puis ensuite se parler chaque jour… Ca marche vraiment parce que nous avons confiance l’un en l’autre, et il est dans son voyage, je suis dans le mien… Nous sommes des gitans (‘gypsies’) et lorsque nous sommes ensemble, nous sommes vraiment amoureux, c’est tout. Ce n’est pas facile [de ne pas le voir pendant plusieurs semaines] et c’est terrible lorsque ton coeur souffre, mais, vous savez, c’est la nature de… nous sommes connectés car nous sommes tous les deux des personnes créatives. Nous nous sommes rencontrés sur un tournage. Voici un conseil pour tous ceux qui sont en couple, vous savez, vous ne devriez pas… moi, je n’attendrais jamais, et je n’aimerais pas d’ailleurs, qu’un homme veuille voyager avec moi tout autour du monde et me suivre partout. Je me dirais, ‘et ton boulot?! Qu’est-ce que tu fais?!’ Et puis, ce serait un peu le traiter comme un jouet, qu’il me suive partout… Tu es censé avoir ta propre vie. »
 
– Howard fait référence à une ancienne interview que Gaga a fait et où elle déclare que Taylor est venu la draguer ‘comme une lesbienne’. Il demande plus d’explications: « [Une lesbienne drague] avec des couilles, sans avoir peur, sans stupide phrase toute faite, pas nerveuse, droit au but… Je les regarde dans les yeux et, c’est très intime et séducteur. »
 
– Après avoir annoncé qu’elle serait partante pour un plan à 3 avec Taylor et une autre femme (« ça a l’air amusant! »), Gaga continue de parler de Taylor: « Cela fait très longtemps qu’il reste à mes côtés à travers mes problèmes de drogue et toutes ces choses, donc c’est vraiment une personne adorable et géniale. Puis, il s’en fout que je sois célèbre. Je ne suis pas célèbre à ses yeux, je suis son bébé. »
 
– Elle finit par clore le sujet de « son » Taylor -comme elle l’appelle-, et lorsque Howard dit que cela est intéressant qu’elle soit si ouverte sur le sujet, Gaga répond: « Eh bien, voilà: je ne suis pas le genre de personne qui couche tout le temps avec plein d’inconnus, je ne suis pas comme ça. Je suis dans une relation monogame, nous nous amusons, nous sommes ensemble depuis un petit moment… Si le sujet vient, il vient! Ce n’est pas… La connexion que je ressens est tellement forte, c’est beaucoup plus fort que du physique. Nous sommes aussi tous les deux très protecteurs concernant notre amour, nous nous traitons l’un l’autre avec beaucoup d’attention et nous prenons soin l’un de l’autre, donc…vous voyez. »
 
À propos des différentes querelles entre elle et les autre célébrités:
« Je ne suis pas affectée personnellement! Généralement, les querelles à propos desquelles les journalistes écrivent ne sont que dans un sens. Il y a moi d’un côté, et de l’autre quelqu’un qui se querelle avec lui-même à propos de moi! »
 
À propos de Perez Hilton, puis Madonna:
– « [L’histoire avec Perez Hilton], je m’en fiche désormais… C’est devenu tellement ridicule, ça n’a aucun sens, et… Vous savez, tout ça vient un peu de Madonna. C’est un peu le centre de l’histoire, personne ne l’a vraiment admis mais, c’est débile. Il y a toujours cet espèce de match entre nous deux: ‘Va-t-elle prendre le relais? Est-ce que c’est la nouvelle elle? Va-t-elle l’évincer?’ Les gens disent que je suis une « menace au trône » [Ndlt: Gaga dit ceci avec un air très moqueur!], mais je ne veux pas de ton putain de trône! Non merci, j’ai le mien, et en fait je ne veux même pas de trône du tout, parce que je ne me vois pas comme une Reine, je me vois comme l’une de mes fans, et c’est tout. »
 
– Lorqu’Howard recentre le sujet sur la dispute entre elle et Perez Hilton, Gaga explique: « Eh bien, ce qu’il s’est passé, c’est que nous avons fait une interview. J’ai pris deux jours, en pleine tournée mondiale, pour faire une interview avec lui pour soutenir un show qu’il produisait. Au milieu de l’interview, il a commencé à me poser des questions vraiment terribles et il a été très négatif à propos de Born This Way. Nous avions beaucoup bu et il était censé être mon ami, je me suis sentie trahie, alors j’ai commencé à pleurer. Mes amis ont dû venir enlever les caméras, car il ne voulait pas les éteindre. Il s’est excusé, mais j’ai eu l’impression que c’était du genre ‘Je suis Perez Hilton alors j’ai le droit de te traiter comme ça.’ Je l’ai regardé et lui ai dit: ‘Juste parce que tu es qui tu es ne veut pas dire que notre amitié ne signifie plus rien lorsque les caméras sont allumées…Maintenant je vois qui tu es vraiment.’ J’en avais fini après ça. Il est juste en colère que je ne veuille plus traîner avec lui, car je ne veux pas être entourée de gens faux. La première fois que je l’ai rencontré, j’ai vraiment cru qu’il voulait changer, et j’ai vraiment cru qu’il voulait moins intimider les gens sur son site, et qu’il voulait se diriger vers quelque chose de plus positif. J’étais vraiment là pour lui, je l’ai vraiment soutenu. Quand les gens ne voulaient pas de lui aux cérémonies d’awards (ou des choses comme ça) je me battais pour qu’il puisse rentrer et ait un pass, et là je suis assise là dans cette chambre à faire cette interview avec lui et je me dis… ‘Oh mon dieu, j’ai… Tu connais ma famille. Nous avons partagé des repas. Comment peux-tu me poser ces questions?’ Il ne faisait que me faire remarquer que je n’étais plus qu’un échec et c’était vraiment blessant. Pour être honnête, je me fiche que les gens pensent que j’ai échoué. Je me fiche qu’ils me disent que je suis un échec. Mais j’ai fait de la place sur mon emploi du temps pour faire cette interview avec toi, et tu es censé être mon ami, ça n’a aucun sens pour moi que tu penses avoir le droit de me harceler devant une caméra après que j’aie bu du whisky. C’était juste ridicule. Par la suite, il a essayé d’emménager dans mon building, dans l’appartement à côté du mien. J’ai eu vraiment peur parce que je n’ai aucun droit. Juste parce que tu es célèbre ne veut pas dire que tu as des droits spéciaux, donc je suis devenue folle sur Twitter et tout le monde essayait de m’enlever l’ordinateur. Ma soeur était en train de dormir là-bas et j’étais vraiment effrayée et énervée. Ensuite il a menti et a dit à tout le monde qu’il ne me suivait pas, mais le lendemain du jour où je lui ai demandé de me laisser tranquille, il met une option sur deux appartements du building! Pourquoi as-tu besoin de vivre près de mon appartement? Il ne peut y avoir qu’une raison: essayer de me blesser ou me harceler ou te faire péter un câble. Si tu me détestes, déteste-moi de loin. Continue de faire feu sur ton blog et ton Twitter. En tant que société, nous n’allons plus esquiver les conséquences des choses que nous disons pour encore très longtemps. C’est très important que tout le monde m’entende lorsque je dis ça: vous ne pouvez pas vous dire, ‘oh c’est Internet, ce n’est pas grave’, parce que c’est facile de taper quelque chose à l’ordinateur car tu ne regardes pas la personne dans les yeux, mais à un moment donné, ces choses vont vous revenir en pleine tête. […] C’est pareil avec les interviews, je suis censée tout accepter car la caméra est allumée! Salut, je suis un être humain. Je suis une artiste. Je suis une personne. Ce que tu me demandes, c’est de la merde, et si nous étions dans un bar à New York, je te casserais les dents!»
 
À propos de ses débuts difficiles dans l’industrie musicale:
– Howard Stern explique qu’il a cru comprendre que des hommes dans l’industrie étaient allés particulièrement loin avec elle, et demande si elle en a eu simplement marre d’être utilisée. « Oui, absolument, et je ressens le besoin de le dire car il y a tellement de jeunes filles qui veulent être chanteuses. Je dis tout le temps à tout le monde d’être soi-même et de suivre ses rêves, et je veux être sûre qu’elles comprennent qu’elles entrent dans la gueule du loup et qu’il faut être très prudente. […] C’est très manipulateur, c’est genre ‘Oh tu es vraiment incroyable’, puis sa main vient se poser sur ta cuisse, et ‘oh tu es tellement incroyable, tu vas être une star’… C’était ma première expérience avec les adultes et le monde adulte, donc je me disais, ‘est-ce que c’est à ça que ressemble l’industrie de la musique? Est-ce bien censé être cela? Que dois-je faire? Est-ce normal?’ J’ai eu des problèmes de drogue et d’alcool dès que j’ai commencé dans ce business, et c’est parce qu’il y a eu des choses qui m’ont affectée si profondément que je n’ai jamais pu en guérir. Je n’avais même pas le temps de parler de ces problèmes à quiconque, je suis devenue une star. Tout ça s’est produit, puis soudain je suis devenue une star et tout est devenu génial, mais personne ne réalise que… J’essaie aussi de prétendre qu’il n’y a rien qui cloche, et j’ai rempli le vide avec l’alcool, la cocaïne, la marijuana, l’ecstasy, la LSD… […] Je ne suis pas en colère, mais je souffre. »
 
– À propos de L.A Reid (qui, elle le précise, n’était pas un de ces hommes), Gaga dit qu’à l’époque où il l’a embauchée puis virée 3 mois après, il y avait beaucoup d’artistes en même temps, et elle n’était personne, n’avait jamais sorti de CD… Elle dit que c’est un homme très bien qui a toujours été gentil avec elle, et « tout arrive pour une raison ».
 
– À propos de Poker Face: La chanson parle de son attirance pour les femmes tout en sortant avec des hommes. « J’étais jeune, et après les choses dont on vient de parler comme l’industrie de la musique, je n’ai pas aimé le sexe pendant très longtemps. J’ai eu des soucis avec le sexe en général, et je me sentais plus en sécurité avec des filles. »
 
À propos de son apparence:
Howard lui dit qu’elle s’embellit de jour en jour et lui demande si elle s’est fait refaire le nez ou quelque chose comme ça, ce à quoi Gaga répond: « Non! C’est vraiment bizarre… En fait je pense que vous vous habituez de plus à plus à ce à quoi je ressemble, je crois que nous sommes en train de changer ce que ça signifie d’être ‘belle’ ! […] Je n’ai pas fait de chirurgie, mais il y a eu une période où je fumais beaucoup d’herbe et j’avais une obsession pour les injections faciales… […] Mais c’est parti maintenant! Avant de filmer le clip d’Applause, Inez est venue me dire ‘Gaga, je t’aime, mais si tu n’arrêtes pas de t’injecter des trucs dans le visage, je vais te tuer.' »
 
À propos des paparazzis:
– Gaga dit qu’elle a une très bonne relation avec eux, et qu’elle adore s’habiller et prendre la pose pour eux, pour qu’ils prennent de belles photos et les partagent avec le monde entier. Elle raconte également sa dernière sortie d’hôtel à Londres où elle confirme qu’elle pratiquait une méthode de Marina Abramovic. Elle ajoute également qu’elle irait très bien aussi sans les paparazzis, sans la célébrité, mais que si elle ne pouvait plus être sur scène, elle serait morte de l’intérieur.
 
– Gaga prend beaucoup de photos avec ses fans chaque jour, mais déteste lorsqu’ils gémissent et se lamentent pour avoir leurs photos; dans ces cas-là elle continue poliment de marcher!
 
À propos de Michael Jackson, puis la façon de traiter les artistes:
« Je tiens à lui, et je tiens à ce qu’il… – Je suis désolée mais peut-on arrêter Telephone pendant que je parle de Michael Jackson? Il mérite le silence!- Je suis une grande fan, je l’aime tellement c’est comme si je l’avais connu, même si ce n’est pas le cas. Il a été une inspiration pour moi toute ma vie. J’ai l’impression que le monde l’a tué. Je crois fermement qu’il est mort d’un coeur brisé, [à cause de] toutes les accusations… Il était tellement célèbre, il ne pouvait aller nulle part… Un coeur brisé, car je pense qu’il aimait vraiment performer pour les gens et les rendre heureux, et c’est ce qui a… Vous savez, je veux encourager les gens qui sont en train d’écouter à vraiment faire la différence entre un vrai artiste et Kim Kardashian, ou entre un artiste et n’importe quelle star de télé réalité. La limite devient confuse car les gens parlent de nous dans les mêmes émissions et comparent nos looks, mais la vérité est que nous sommes vraiment, vraiment différents, et nous existons dans ce business pour des raisons très différentes. Ca n’a aucun sens [de mettre Kim Kardashian et Michael Jackson dans la même catégorie]. Je pense que cela frustre l’artiste d’être harcelé non pas parce qu’il ne peut pas supporter qu’on n’aime pas sa musique, mais parce qu’on change d’ère. Je sais que moi, ça me rend triste et me fait déprimer de voir où on en est en tant que société dans l’industrie musicale. Cela ne concerne pas ce que les gens pensent de moi ou de ce que je fais, mais ce qu’ils pensent de nous tous et comment ils nous traitent tous. Il faut regarder l’artiste et la personne célèbre comme deux choses très différentes. J’ai acheté les habits de Michael car mes habits de tournée signifient plus pour moi que tout ce que j’aie jamais porté […] donc ça m’a rendue vraiment triste que les habits de Michael soient mis en vente alors qu’il n’est plus là. […] Je prends bien soin d’eux et je les préserve, et je pense faire un musée ou quelque chose comme ça pour lui, et verser l’argent à des fondations qui lui tenaient à coeur. »
 
À propos de ses performances au piano:
Lorsque Howard lui dit qu’un fan lui suggère de sortir un LP totalement en acoustique, Gaga répond qu’elle y pense ! Elle explique ensuite combien elle a adoré travailler avec Rick Rubin (sur Dope).
 
À propos des little monsters:
« Je n’aime vraiment pas certains de leurs comportements sur Internet. Pour être honnête, ce ne sont pas les seuls, c’est un peu la culture d’Internet maintenant, mais un de mes fans qui parle comme ça à quelqu’un d’autre ou à un autre fan ne me soutient pas vraiment. Je me bats pour l’amour, l’acceptation, la tolérance. J’ai fait un album entier sur ce sujet et en ai fait une tournée mondiale. J’apprécie leur loyauté et je les aime très fort, mais vous n’avez pas à me défendre juste parce que quelqu’un ne m’aime pas ou dit quelque chose de méchant sur moi, je m’en sors bien. […] Je veux que mes fans sachent qu’ils n’ont pas à me défendre et je ne veux pas être défendue, car c’est mon choix de faire les choses que je fais. […] Après toute la controverse qui a eu lieu avec Madonna il y a quelques années, c’était un peu une porte qui s’ouvrait pour que tout le monde m’en mette plein la gueule. Je pense qu’ils se sont sentis attaqués, car il y avait beaucoup de presse et de gens tout le temps qui disaient ‘Gaga est finie’, ‘Ce ‘n’est qu’une pâle copie’, ‘elle plagie tout le monde’, ‘elle n’est pas ce qu’elle veut nous faire croire’… »
 
À propos de ‘Dope’:
Elle explique d’abord que la première version de la chanson s’appelait ‘I Wanna Be With You’ et parlait de ses fans lorsque la tournée s’est arrêtée. (Elle annonce qu’elle prévoit de la jouer sous cette forme lors de la tournée!) Lorsque le label n’a pas arrêté de lui dire à quel point ils adoraient la ballade, Gaga a dit « Vous aimez la ballade car Lorde et Adele passent à la radio, donc arrêtez de faire comme si c’était parce que c’est cette chanson! » Elle est donc retournée en studio et s’est dit, « oh ils veulent une ballade? Je vais leur donner une putain de ballade, une vraie ballade avec mon âme et mon coeur, ce qui compte vraiment pour moi et ce que je veux vraiment dire. » C’était un moment très fort pour Gaga, elle raconte: « Je me suis demandé ce que je voulais vraiment dire, et ce que je voulais dire était que j’étais désolée. À ma famille, mon petit ami, mes fans… Désolée d’avoir été si triste et déprimée à cause de l’industrie, de ma blessure à la hanche… J’ai commencé à prendre beaucoup de drogue car je me sentais perdue et je ne pouvais même plus trouver mon âme. On te met dans cette machine et ta vie est comme un Grand Huit, donc je prenais de la drogue pour rester sur ce Grand Huit. J’ai ensuite arrêté et réalisé que je voulais en descendre, et faire ce que je voulais en tant qu’artiste. C’est une chanson sur la drogue, je veux dire que je suis désolée et que je vous aime. »
 
À propos de Gypsy:
« Cette chanson parle de trouver quelqu’un que tu ne veux pas changer, tu ne veux pas changer qui il est. Vous vagabondez tous les deux sur les chemins de vos vies, puis vous vous rencontrez et tombez amoureux, et je pense que le véritable amour est lorsque tu ne veux pas changer la personne. […] La chanson parle de mon petit ami, mais c’est aussi… Je voyage beaucoup et je trouve un foyer partout où je vais. Les fans m’accueillent toujours, dans les pays et les villes où je vais ils sont toujours adorables et me font sentir que je suis la bienvenue. Ils savent que je n’ai pas de maison, donc quand j’arrive à un endroit je sais que ça peut toujours être mon foyer pour la journée.»
 
À propos des droits animaux:
Gaga trouve la PETA très abusive et violente envers les gens. Elle respecte ceux qui s’opposent à ce qu’elle porte du cuir ou bien de la fourrure, mais elle pense qu’il vaut mieux parler du problème en tant que tel et non pas s’attaquer à certaines personnes ciblées. Elle veut faire savoir que cela lui tient aussi à coeur, et fait d’ailleurs une donation à la fondation du choix d’Howard. Elle parle également de la mort d’Alice, le chien des Germanotta: « On ne réalise pas vraiment lorsqu’ils partent… On réalise lorsqu’ils sont là, on se dit oh tu vas tellement me manquer… Mais lorsqu’Alice est partie, j’ai réalisé combien elle gardait la famille unie. »





24 commentaires sur cet article

  1. Posté par
    Mister-GuiGui
    le 14 novembre 2013 à 20:48

    Mercii pour ce résumé-traduction !! :)
    Elle a raison de dire qu’on a pas besoin de la défendre car récemment c’est parti en injures (à propos des mauvaises critiques d’ARTPOP par exemple ^^) moi je m’en fou de ce que pense les autres defois j’dis que j’aime bien lady gaga et on me dit « Ahh c’est de la m*rde » (y peuvent pas dire que j’suis gay, mais j’men serai foutu aussi, puisque j’suis sorti avec 3 meufs en 5 ans :p ) et de tout ce que les journalistes du web disent sur Gaga moi j’aime quasiment tout chez elle donc je la soutiendrai jusqu’à ce qu’elle fasse des choses qui ne me plaisent plus !

    Répondre

  2. Posté par
    AntoinesAntoine
    le 14 novembre 2013 à 20:59

    Les interview chez Howard sont toujours très intéressante. J’aime bien cette homme pis pause les questions qu’on veut avoir des réponses mais il ne l’attaque jamais au contraire il semble vraiment être de son côté. Et dans cette interview j’ai vraiment eu l’impression que c’est elle qui parlais et non pas son personnage. Une belle interview à cœur ouvert. (Je savais pas tout ça sur Perez il est fou :0)

    Répondre

  3. Posté par
    Boris
    le 14 novembre 2013 à 21:07

    Superbe interview, vraiment sincère. Par contre elle va s’attirer les foudres de certaines personnes. Mais après tout, elle a le droit de faire ce qu’elle fait, car elle veut se différencier des autres, et ÇA, c’est ce qui fait son originalité. Moi je dis, continue ta route, mais STP ne fini pas dans la drogue, car on sait tous, qu’il y a tjrs ou souvent des rechutes.

    Répondre

  4. Posté par
    CrookEr
    le 14 novembre 2013 à 21:11

    C’est un superbe interview. On voit combien elle est restée la même : les âmes pures peuvent dire qu’elle est sincère et intègre ac elle même, ce que bien des détraqueurs n’ont pas !

    Répondre

  5. Posté par
    T
    le 14 novembre 2013 à 21:15

    Juste magique … j’avais presque les larmes aux yeux sur « GYPSY » live. Magnifique ..
    Une réelle artiste.

    Répondre

  6. Posté par
    TopGaGaTop
    le 14 novembre 2013 à 21:20

    Wouah ça c’est une bonne interview ! Et merci pour la trad comme d’hab ;)

    Répondre

  7. Posté par
    Nico
    le 14 novembre 2013 à 21:25

    Merci pour la traduction :)
    J’adore cette interview!

    Répondre

  8. Posté par
    ALEJANDRA
    le 14 novembre 2013 à 21:34

    interview vraiment très intéressante, on en apprend sur elle plus qu’on n’en a appris depuis le début de sa carrière ! chapeau à Howard Stern !!

    Répondre

  9. Posté par
    FrenchMonster
    le 14 novembre 2013 à 21:37

    Très bonne interview et une traduction de qualité qui servira certainement à de nombreux monsters.

    Je ne vais pas partir sur un commentaire (je suis un peu fatigué) mais j’ai trouvé Gaga très sincère dans son discours, son intonation. Elle a abordé tous les sujets d’Howard sans tabous et avec sérénité. De plus elle ne semble pas du tout rancunière et je l’admire pour ça.

    J’aime beaucoup Howard dans le sens où c’est une personne censé et intelligente. Je me souviens de l’avis qu’il avait de Gaga avant son passage pour la promo de Born This Way : une artiste de plus sans grand réel talent. Et depuis l’interview et les performances de Hair et The Edge Of Glory, j’ai vraiment l’impression qu’il a découvert qui était vraiment Gaga qu’il ne connaissait qu’à travers ses artifices et ses singles taillés pour les radios : il a découvert une personne au grand cœur et extrêmement talentueuse. C’est d’ailleurs se que j’aimerai que beaucoup de détracteur de Gaga fasse (non pas que je veuille qu’elle soit aimée de tout le monde mais au moins qu’on lui reconnaisse le temps qu’elle possède mais aussi l’intelligence dans de nombreux domaines comme la communication).

    Très beau piano/voix et j’aime de plus en plus Dope que je trouve beaucoup plus profond depuis qu’elle a fait cette « promesse », bras tendu, à la ArtRave (et je suis amoureux des deux petits soupirs au début de la chanson)

    Répondre

    • Posté par
      Benjamin N.
      le 14 novembre 2013 à 22:23

      Bonsoir, serait-il possible d’en savoir plus sur la promesse en question ?

      Répondre

      • Posté par
        FrenchMonster
        le 14 novembre 2013 à 23:41

        Oui bien sur.
        Juste avant de chanter, elle parle à propos de sa dépendance à l’alcool et aux drogues.
        Elle dit qu’elle a eu des moment difficiles avec ces deux substances, qu’elle a vu de grands artistes et certains de ses amis partir (je pense qu’elle parle de décès). Et que désormais il est temps que ça change.

        Elle lève ensuite sa main et dit : « I do not have to be high to be creative. I do not have to be drunk to have a good ideas. I can do it, I can do it without the dope. »

        Soit « Je n’ai pas besoin d’être défoncé pour être créative. Je n’ai pas besoin d’être ivre pour avoir de bonnes idées. Je peux le faire, je peux le faire sans la drogue. »

        J’ai trouvé ce moment très émouvant car au fond de moi je savais que Gaga avait de gros problèmes avec la drogue et le chemin qu’elle prenait avec cette substance ne me laissait présager rien de bon. Je suis très heureux qu’elle est franchi cette étape car nous faire une promesse, nous ses fans, c’est comme faire un pacte immuable car on est la chose qu’elle aime le plus. J’espère qu’elle réussira à vaincre ses démons et nous revenir plus étincelante que jamais.

        Je te laisse la vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=lMyfd5w9kF8

        Répondre

        • Posté par
          Benjamin N.
          le 15 novembre 2013 à 2:19

          « Les vices de l’Homme sont la preuve de son goût pour l’infini. Seulement, c’est un goût qui se trompe souvent de route. » Baudelaire, Les Paradis artificiels.
          Puisse-t-elle trouver un chemin vers la création qui soit moins pernicieux.
          Se mettre à l’écoute de ce que nous dit le corps, renouer avec un certain souffle, la Méthode Abramovic… ?

          Tous mes remerciements pour tes précieux éclaircissements.

          Répondre

  10. Posté par
    Maxx
    le 14 novembre 2013 à 21:54

    Très très bonne interview ou j’ai appris pleins de bonnes choses ! Mais je trouve que même si c’est pas méchant elle aurais pas du parler ainsi de Kim Kardashian ou Madonna, parce que je sent déjà les petites tensions. Sinon le live de Dope et Gypsy Magnifique comme d’habitude ! :)

    Répondre

    • Posté par
      T
      le 14 novembre 2013 à 23:10

      Oh .. Je pense qu’elle est bien libre de dire ce qu’elle veut.
      Elle peut bien se défendre un peu, Madonna a quand même été une sacrée « peau de vache » envers GAGA par moment …

      Répondre

    • Posté par
      Asfour
      le 14 novembre 2013 à 23:40

      elle n’a pas critiqué Kim Kardashian elle a simplement dit qu’il ne faut pas confondre star de la téléréalité et pop star :)

      Répondre

    • Posté par
      Asf
      le 15 novembre 2013 à 17:08

      Ouais franchement y en a marre que Gaga se laisse clasher par tout le monde, elle se défend jamais et fait tout le temps la hippie.
      Elle a eu raison de la remettre à sa place, elle a du criser quand son équipe lui en a parlé à la Madone :D

      Répondre

  11. Posté par le 15 novembre 2013 à 8:29

    Merci mille fois pour la traduction !

    Très bonne interview où l’on apprend beaucoup de chose

    Répondre

  12. Posté par
    anton
    le 15 novembre 2013 à 10:06

    je m’attendais pas à un résumé aussi vite. POur ma part je n’en ai pas besoin mais vu la quantité d’information dévoilée dans cette interview … Bref :) Bien joué.

    Répondre

  13. Posté par
    Moxxie
    le 15 novembre 2013 à 12:38

    Magnifique interview!
    Je me suis régalée en le lisant, Howard Stern pose de bonnes questions et toujours dans le respect.
    Merci Gagavision pour la traduction, ça doit vous prendre un temps fou à tout traduire.
    Vous faites vraiment du super travail pour les fans, encore merci :)

    Répondre

    • Posté par
      Nattie GaGavision
      le 15 novembre 2013 à 14:51

      Ca a pris une bonne partie de la soirée et de la nuit lol :) merci beaucoup à toi <3

      Répondre

  14. Posté par
    TaihinEletra
    le 16 novembre 2013 à 1:21

    Au fait, Gagavision, vous savez si on aura une vidéo de l’interview entière + les 2 chansons ? :)
    (Une vidéo en mouvement, où on voit ce qui se passe, pas juste la vidéo/bande son qui existe deja) ^^

    Répondre

    • Posté par
      Nattie GaGavision
      le 16 novembre 2013 à 1:29

      L’interview entière je ne pense pas, mais les performances j’imagine que oui… Nous les attendons toujours mais bon il y a un espoir qu’on ait au moins les performances :)

      Répondre

  15. Posté par
    DYJOE
    le 17 novembre 2013 à 13:11

    je voulais vous adresser un grand merci pour votre travail, j’avais échoué le full interview (car j’adore entendre la voix de Gaga) mais même si je comprends l’anglais
    ce n’est pas très facile de tout capter donc c’est chose faite et je vous le dois… Donc merci encore

    Répondre

  16. Posté par
    G:D
    le 17 novembre 2013 à 16:25

    Merci pour la trad gagavision ça rend l’interview agréable à suivre <3
    Howard à raison elle doit absolument faire cet album accoustique !!!

    Répondre

Poster un commentaire


Note : Voici la balise à utiliser pour activer la fonction spoiler : [spoiler]Texte à cacher[/spoiler]