TonyGaga : Un deuxième album de jazz est prévu Pour nous aider à financer le site Gagavision.net n'hésitez pas à passer par le Widget Amazon se trouvant en bas de notre colonne latérale si vous souhaitez faire un achat via cette plateforme, Merci.
ARTPOPBirthday
17
mai

Itunes « Hair »

Posté le 17 mai à 16 h 10 min par Sébastien GaGavision

hair

Comme vous le savez, la chanson Hair est disponible sur Itunes depuis hier soir. Découvrez d’ores et déjà les premiers classements Itunes :

Afficher: Classement Hair - 17 Mai 2011 Ouvrir





17
mai

Interview Radio 105,7

Posté le 17 mai à 15 h 38 min par Sébastien GaGavision

lll

Lady Gaga a accordé une interview à Maxwell de la radio 105,7. Vous pouvez dés à présent l’écouter en cliquant sur le player ci-dessous. Une traduction arrivera prochainement !






17
mai

« Marry The Night »

Posté le 17 mai à 9 h 58 min par Sonya GaGavision

Vous pouvez dès à présent écouter « Marry The Night » qui a été diffusé hier soir dans le jeu Farmville. « Electric Chapel » et « Fashion of His Love » seront les prochaines chansons à être diffusées dans le jeu.






17
mai

Twitter

Posté le 17 mai à 6 h 58 min par Christelle GaGavision

Good morning monsters! Couldn’t sleep so excited for you to hear HAIR! I performed last night, watch it here: http://youtu.be/L64mM7z3T9U

Bonjour les monstres! Ne pouvais pas dormir si excitée que vous entendiez HAIR! J’ai performé la nuit dernière, regardez ici: http://youtu.be/L64mM7z3T9U

 

7h30 until HairSingle! I’m so excited!

7h30 avant HairSingle! Je suis si excitée!

 

MAJ : Gaga semble très excitée par la sortie de HAIR et a tweeté de nouveau !

I just want to be free, I just want to be me, and I want lots of friends that invite me to their parties. #Hair

Je veux juste être libre, Je veux juste être moi, et je veux pleins d’amis qui m’invitent à leurs fêtes. #Hair

 

I don’t wanna change, and I don’t wanna be ashamed. I’m the spirit of my Hair, it’s all the glory that I bare. I am my #Hair.

Je ne veux pas (me) changer, et je ne veux pas avoir honte. Je suis l’esprit de mes Cheveux, ils sont toute la gloire que je porte. I am my #Hair.


MAJ: Gaga vient de tweeter de nouveau pour la sortie de Hair !

How ironic, head full of bleach + two black Cruella stripes. Scalp burning, Mole drawing, eyeliner dripping. Waiting for #Hair. I could Dye.

Quelle ironie, la tête pleine de décolorant + deux rayures noires à la Cruella. Crâne qui brûle, grain de beauté qu’on dessine, eyeliner qui coule. Attends #Hair.I could Dye.*

*Jeu de mot intraduisible en français : « dye » signifie « teindre » (en référence à ses cheveux), et « die » signifie « mourir ». Les deux se prononcent de la même façon.


MAJ: Encore un tweet intraduisible en partie !

« I’ll dye living just as free as my Hair! » Actually the lyric is « I’ll die. » I think these bleach fumes are making me laugh at my own jokes.

« I’ll dye living just as free as my Hair! » En fait les paroles font « I’ll die. » Je crois que ces vapeurs de décolorant me font rire à mes propres blagues.


My Song HAIR from my album is dropping on the Itunes Countdown in 12 minutes! Monsters lets trend #FreeAsMyHair!

Ma chanson HAIR de mon album arrive dans le Compte à rebours Itunes dans 12 minutes! Les Monstres, faites de #FreeAsMyHair une tendance!


My new song HAIR is on The Itunes Countdown listen here: http://bit.ly/kKcx6t. Your tweets are making me cry so happy! Dance the night away!

Ma nouvelle chanson HAIR est dans la Compte à Rebours Itunes écoutez ici: http://bit.ly/kKcx6t. Vos tweets me font pleurer si heureuse! Dansez jusqu’à l’aube!






16
mai

« Hair »

Posté le 16 mai à 22 h 15 min par Sonya GaGavision

Single disponible sur l’iTunes Store null ; null ; null ; null






16
mai

Interview Metro

Posté le 16 mai à 21 h 38 min par Sonya GaGavision

A l’occasion de la sortie de son nouvel album, « Born this Way », la plus grande star internationale du moment s’est confiée en exclusivité à Metro. Ses relations passionnelles avec ses fans, sexualité, célébrité, religion, la chanteuse américaine aborde tous les sujets.


Commençons par votre nouvel album, « Born this way ». Est-ce qu’il comporte une thématique particulière ? Est-ce qu’on peut vraiment attendre un message engagé sur de la dance music ?
Heureusement, tout le monde m’attend beaucoup au tournant à ce sujet ! Ce disque répond à beaucoup de questions qu’on me pose depuis des années, comme qui je suis, quelle est ma place dans la société, etc… Le thème majeur sur cet album consiste à décrire le combat intérieur que je mène pour comprendre comment je peux exister tous les jours à mi-chemin entre le fantasme et la réalité.


A quoi ressemble un quotidien déchiré entre deux personnalités ?
Ce ne sont pas deux individus, mais deux mondes différents. Deux univers. Par exemple, quand j’évoque des thèmes religieux sur l’album, je ne parle pas nécessairement de la religion en tant qu’institution, je suis surtout fasciné par certains personnages. Toute ma vie, on m’a parlé de Judas et Marie Madeleine. Je suis fasciné par Marie Madeleine parce qu’elle était, pour moi, à la fois complètement humaine et entièrement divine. Je me demande donc comment je peux réussir à mon tour à être totalement magique, mais aussi humaine….


Vous allez déclencher de nombreuses questions sur votre vie privée en vendant votre personnalité de cette façon….
Justement, vous ne trouvez pas ça bizarre de devoir vendre sa personnalité ? C’est tout le sujet du thème « Born This Way ». Je n’ai pas envie d’avoir recours à ce genre de stratégies, ma personnalité n’appartient qu’à moi, chacun a la sienne.


Mais ce qui fait toute la différence, c’est que les gens vont devoir payer pour ça. Etes-vous un individu comme les autres ou une machine marketing ?

Ça reviendrait à dire : « Etes-vous honnête ? Avez-vous une certaine intégrité ? Avez-vous des principes douteux ? » Ecoutez, mes engagements pour l’égalité et les droits des homosexuels dans le monde, tout comme ma musique, sont foncièrement honnêtes. Mais je ne pense pas que je voudrais un jour que tout le monde sache qui je suis. Ce que je demande à chacun, c’est de regarder en soi-même, et de se poser les bonnes questions.


Avez-vous déjà essayé de faire une thérapie ?
Jamais, mais je devrais sûrement essayer ! (rires). J’entretiens des relations très proches avec ma famille. Je suis en adéquation totale avec mes fans et je saisis très bien ce qu’ils veulent. Et je suis aussi en connexion avec moi-même. A la fin de la journée, je me regarde dans le miroir et je suis fière de toutes les valeurs que je symbolise. Je n’ai aucune raison de parler ou d’agir, sauf si ça vient de mon âme. J’ai toujours travaillé très dur et je ne fais pas beaucoup la fête. Vous ne me verrez jamais sortir ivre d’une boite de nuit ou acheter des voitures de luxe. L’égalité et la musique sont mes deux raisons d’être, et je ne vois pas comment l’exprimer autrement.


Où vient se placer la sexualité dans tout ça ? Vous avez conscience de votre potentiel ?
Vous me trouvez sexy ? (rires) Eh bien, je suis surtout une femme. Maintenant, qu’entendez-vous par sexy ? Je trouve ça drôle, pendant deux ans et demis, j’ai toujours été perçue comme la fille bizarre qui s’habille de façon excentrique. Je ne crois pas que les gens me trouvent sexy.


Vous ne vous êtes jamais sentie sexy, même lors de vos premiers concerts ?
Je me sentais comme une jeune fille de 15 ans qui essaye de faire la part des choses, de relativiser. Je n’ai vraiment pas l’impression d’être différente des autres filles. Est-ce je me voyais comme une bête sexuelle ? Pendant longtemps, je n’avais pas confiance en moi, je ne savais pas à quel point le sexe prendrait une place importante dans ma vie. Ce n’est que récemment que j’ai commencé à prendre du plaisir. J’en parlais à ma sœur l’autre jour, et on se disait qu’il faut vraiment d’abord apprendre à s’aimer pour pouvoir donner de l’affection aux autres.


Etes-vous accros à vos fans ?
Oui, en fait, c’est très bizarre parce qu’on peut vraiment tout se permettre maintenant, on ne forme plus qu’une seule et même entité. Je suis sûr que je pourrais mourir d’un manque d’inspiration si je sentais pas leur soutien. Je n’ai pas envie qu’ils croient que je les ai abandonnés pour de l’argent. Pour moi, tout ça va bien au-delà de l’argent. Si je devais choisir entre l’argent et mes fans, je me débarrasserais de tout mon argent.


Cette réponse peut surprendre venant d’une multi millionnaire….
Écoutez, j’ai du mal à comprendre les gens qui font de la musique, deviennent célèbres et qui soudain subissent une baisse de régime et se reposent sur leurs acquis. De mon côté, je trouve que ma musique ne sort pas assez rapidement dans le commerce. J’aurais voulu publier cet album il y a sept mois. Je ne veux surtout pas me complaire dans l’idée romantique qui circule autour de la notion d’artiste. Je suis musicienne, mais je suis également une visionnaire qui prend en compte les droits humains et sociaux parce que ça concerne mes fans. C’est vraiment l’œuvre de ma vie en ce moment !


En parlais de droits humains, vous avez demandé à nos lecteurs de dire « Pourquoi ils sont nés comme ça »…
Oui, j’avais envie de trouver mes fans les plus en phase avec mes idées, et de leur poser cette question. J’ai bien rigolé, parce qu’un journaliste étranger s’est assis près de moi, et m’a demandé : « A quel point êtes-vous queer » ?


C’était un malentendu au niveau de la traduction ?
J’ai commencé par lui dire qu’on n’utilisait pas ce mot ici. Mais il voulait vraiment savoir quelle était la part d’homosexualité en moi. Mais je suis vraiment hors-classement à ce sujet ! Je pense que ce n’est pas la bonne façon de poser la question. Comme être ou ne pas être, ce n’est pas des mathématiques ! La vie est une foutue question subjective, et on a une immense palette sur laquelle peindre. Mais ce n’est qu’une palette ! C’est comme pour ma chanson « Born this way », les gens n’ont retenu que le moment où je dis le mot gay. Tout le monde se demande si la chanson est gay. Je crois que les gens ratent plein d’opportunités parce qu’ils restent bloqués sur ce mot. Regardez en vous-même. Êtes vous nés pour être courageux ? Pour rejeter toutes ces étiquettes ?


De façon générale, vous espérez que le monde vous suive où vous allez…
C’est une question de génération. Et ça m’aide à me mettre dans la tête : « Ma chère Lady Gaga, vous n’êtes pas qu’un effet de mode. »


Vous vous adressez à Lady Gaga quand vous réfléchissez ?
Exactement. Stefani représente également qui je suis, mais je suis Gaga tout le temps. Attendez, j’ai perdu le fil de mes pensées en parlant des quatre personnes différentes qui sont en moi.


C’est important vous d’être plus qu’une tendance ?
Oui, c’est effrayant d’entrer en studio et de savoir ce que le monde pense de votre travail créatif. Je me sens obligée de m’écrire une lettre, dans laquelle je dis : « Chère Toi, personne ne te dira jamais qui tu dois être. Tu es ce que tu décides d’être. » Après seulement, je peux composer de la musique.






16
mai

Boxset Vinyles Exclusif

Posté le 16 mai à 17 h 19 min par Sonya GaGavision

Le store officiel français de Lady GaGa vient d’ajouter un Boxset Exclusif de Born This Way ! Voici le détail de ce coffret:

Coffret Collector 9 vinyles imprimés avec :
– 17 titres originaux de Born this way
– Un message de Lady Gaga en personne
– Un poster exclusif du FanWall « Lady Gaga » : mosaïque composée de vos photos qui sera également affichée sur le Twitter et le Facebook de Lady Gaga
– Une carte personnalisée « Little Monster » qui vous donnera accès à d’autres contenus.

Ce Boxset vendu en édition numérotée et limitée est disponible pour 139,00 €. Attention cette offre n’est valable que jusqu’au 2 juin 2011 et les coffrets seront expédiés au mois d’août 2011.



ACCÉDER A CETTE OFFRE