Conférence lors du Festival SXSW

Untitled 150

Lady Gaga donnera une interview/conférence aujourd’hui même au sein de l’hôtel Hilton à Austin au Texas. L’entrevue, présentée par John Norris (producteur de Fuse News) débutera à 17h (heure française) et sera retransmise en live ici ou ici. A noter que Gaga est la plus jeune femme dans l’histoire du festival SXSW à avoir l’honneur d’être invitée pour ce prestigieux événement.


MAJ : L’interview a duré 1 heure, retrouvez la vidéo ci-dessous :


 
Ainsi que des photos :
normal_GGV02normal_GGV05normal_GGV08normal_GGV10

 
De plus, Gaga a fait quelques annonces très importantes ; découvrez-les ci-dessous en attendant un résumé qui sera fait par la suite.

– La vidéo du Hearst Castle sera dévoilée le 22 mars [Voir l’article]
– La chanson Gypsy aura un clip
– L’acte II d’ARTPOP existe bel et bien : « J’ai tout un acte II d’ARTPOP et je l’adore »
– La scène de l’ArtRAVE nous sera dévoilée cette semaine


MAJ 16/03 : Découvrez le résumé / traduction français/e de l’interview par Gagavision.net !

Voir la traduction

À propos de son show au festival : Son intention était surtout de créer un lien entre les fans eux-mêmes, et entre les fans et l’artiste. Gaga a passé toute la semaine au festival et à se balader dans la ville, elle s’est imprégnée de l’atmosphère d’Austin et a construit son set autour de cette ambiance. « Je voulais donner autant que je pouvais à la ville. »
 
À propos de Millie Brown : Elle la connaît depuis environ 5 ans. Gaga mentionne leur collaboration similaire pour le MonsterBall, lors de l’interlude ‘Puke On Gaga’. Juste au moment où elle allait monter dans l’avion pour Austin, Gaga a reçu un SMS d’une amie qui l’informait de la présence de Millie en ville, elle lui a donc tout simplement proposé une nouvelle collaboration.

À propos de la performance de Swine, des réactions et de l’art de Millie Brown : « C’était excitant de voir tout le monde parler d’art-performance sur Internet, et débattre en se demandant si c’était de l’art ou non. Nous l’avons seulement fait car nous croyons en la performance et nous croyons en ce que ça signifiait pour cette chanson, et elle était en ville donc nous voulions travailler ensemble… Je vois les choses comme ça : Je suis si profondément passionnée par quiconque avec un esprit artistique, quiconque ayant un talent en lequel il croit, peu importe combien l’idée est folle. On ne sait jamais jusqu’où cette idée folle pourrait vous mener. Martin Luther King a pensé pouvoir commencer une révolution sans violence. Andy Warhol a pensé pouvoir transformer une canette de soupe en art. Parfois, les choses qui semblent vraiment étranges et mauvaises peuvent en fait changer le monde. Je ne dis pas que le vomi va changer le monde ! Mais ce que je veux dire, c’est que c’était un moment où nous avons fait ce que nous voulions créer et faire, et le respect que nous avons l’une pour l’autre en tant qu’artistes était assez pour que la performance en vaille le coup. ARTPOP. »
 
À propos du fait qu’elle ait dit ne pas vouloir performer Applause : Gaga explique que ce n’était qu’une blague, elle voulait bien faire Applause mais elle voulait créer un show qui correspondrait vraiment à Austin. Ils s’étaient dit qu’il serait bien de fermer le show avec Applause, mais en réalité elle voulait vraiment le fermer avec Gypsy ; elle a donc seulement dit cela pour faire rire son équipe.
 
À propos de Gypsy : Il y aura une vidéo pour Gypsy « à un moment donné ».
 
À propos de sa prochaine vidéo : « Il va y avoir une nouvelle vidéo, je la sors d’ailleurs samedi prochain. Nous l’avons tournée au Hearst Castle, et c’est un type différent de vidéo pour moi. C’est dans le même esprit que le show au Festival -mais d’une manière différente. »
 
À propos de la ‘creative rebellion’ : « Il y a un esprit de rébellion créative très profond dans ARTPOP et, comme nous en parlions avec Millie Brown et la performance de Swine, et même dans la vidéo qui arrive, l’intention est de se libérer des attentes de l’industrie de la musique et des attentes du ‘status quo’. Je n’ai jamais vraiment aimé que l’on choisisse la longueur de ma jupe à l’école, ou que l’on me dise comment faire les choses, ou que l’on me dicte les règles selon lesquelles jouer. Plus vous devenez célèbre, et plus ils vous mettent le règlement sous les yeux et vous disent ‘Bon, maintenant tu en es là, comment tu vas maintenir ça ?’. Et ce qu’ARTPOP dit vraiment, c’est que la meilleure façon de garder l’industrie de la musique en vie, c’est de remettre tous les pouvoirs dans les mains de l’artiste. »
 
À propos des charts et des nombres, et de l’industrie de la musique : « C’est complètement fou. Vous avez une expérience complètement passionnée avec la musique, ou avec quoique ce soit que vous créez – que ce soit un film, une série, un poème, une pièce de théâtre. Je fais de la musique. Et à la seconde où je la sors dans le monde entier, elle est mangée par les ordinateurs et commence à se classer parmi tous ces nombres, ces systèmes et ces classements… C’est terrifiant. Mais je pense que ce dont nous devons nous rappeler, c’est que la façon dont nous parlons de ce processus, c’est vraiment ça le problème. Mettre la priorité sur ces charts, sur ce système… Ce qu’il se passe, c’est que vous commencez par essayer d’influencer l’artiste pour aborder son travail de façon à ce qu’il ait du succès à l’intérieur de ce système. Mais lorsque vous faites ça, vous enlevez le pouvoir d’entre les mains de l’artiste, et vous le placez entre les mains de l’industrie. Et cela signifie que vous, à la maison avec votre guitare, vous avez moins de chances d’y arriver tout seul, car vous avez besoin que quelqu’un, dans une tour de l’industrie, vous dise ‘Oh non non non, c’est comme ça que tu dois faire, c’est comme ça que tu vas réussir, et être #1 dans les charts et passer à la radio.’ Mais je ne veux pas que ce soit cela qui dicte la musique que j’écoute. Je pense qu’aucun de nous ne veut que ce soit cela qui dicte la musique que l’on écoute. »
 
À propos des critiques des médias concernant sa collaboration avec Doritos et l’argent qu’elle a touché pour le festival : Elle confirme qu’elle a fait don de la plupart de cet argent à sa fondation, et ajoute que ceux qui écrivent ces choses n’y connaissent absolument rien à l’état de l’industrie musicale. Elle ajoute que tout dépend de l’intention et ce qu’il y a derrière ce genre de collaboration avec les sponsors : « Avez-vous des choses en commun ou non ? Combien de temps consacres-tu à ta performance ? Le show est-il vraiment important pour toi ou viens-tu juste te montrer et prendre le chèque ? Viens-tu à Austin juste pour la presse, ou veux-tu avoir une vraie connexion avec les fans ?… ». Elle ajoute que Doritos ne lui a mis aucune chaîne autour du cou et ne lui a absolument pas dit quoi faire ou comment le faire, ils lui ont simplement dit qu’ils voulaient la soutenir, et aider sa fondation, et ont eu l’idée de la ‘BoldBravery’. Gaga pense aussi que toutes ces choses que les médias ou les gens disent, ne sont que des moyens pour attirer les clics et les visites sur leurs sites. « Mais la vérité est que, sans ces sponsors, ces organisations qui se proposent de nous aider, nous n’aurions plus aucun artiste à Austin. Nous n’aurons plus aucun festival, car les labels n’ont plus de putain d’argent ! »
 
De nouveau à propos de l’industrie : « Je parle beaucoup de la rébellion créative car je me dis : que sommes-nous, en tant qu’industrie, si nous ne disons pas à nos artistes d’être créatifs ? Que sommes-nous ? Que sommes-nous en train de faire, que se passe-t-il ?! Pourquoi est-ce une prison, et pourquoi la laissons-nous être une prison ? »
 
À propos de ses futurs shows à la Roseland Ballroom : Elle est très excitée et cela signifie beaucoup pour elle. Son premier show était au Bitter End, et elle a commencé dans des bars minuscules. Elle raconte que c’est Arthur Fogel qui l’a appelée pour lui proposer de faire les dernier shows, et même de faire 8 shows à la suite – le plus grand nombre de shows jamais faits au Roseland. Contrairement à l’opinion publique selon laquelle le Roseland est plus fait pour des petits shows d’une importance mineure, Gaga voit cette salle comme « un classique de New York », et est très triste de la voir se fermer, mais se sent bien sûr très honorée d’être l’artiste à le fermer.
 
À propos de la façon d’y arriver dans l’industrie : « Je pense que tout le monde dans cette salle devrait faire tout leur possible en étant unis pour continuer à inspirer la passion chez les jeunes, pour qu’ils ne croient pas que la seule façon d’avoir du succès est de faire une vidéo folle sur Youtube, ou de faire quelque chose de ‘psycho’ sur Instagram. La façon d’y arriver dans ce business est d’écrire des chansons, et de parcourir le monde, prendre ta guitare, aller de quartier en quartier en disant ‘Salut je suis Lady Gaga, je suis une artiste, puis-je avoir un rendez-vous à 7h Vendredi?’ […] Je suis toujours là car je préfèrerais encore retourner performer toute seule dans un bar plutôt que de faire quelque chose que je ne veux pas faire, et être une artiste que je ne suis pas, juste pour être riche et célèbre. Je serais malheureuse. Je veux aussi dire aux jeunes qui veulent faire de la musique : La chose la plus effrayante dont je fais l’expérience est lorsque je vais à des évènements officiels, et je rencontre des gens, ils me présentent à leurs ‘artistes’, bref, ils m’amènent ces gamins et ils me disent ‘J’ai travaillé avec ce producteur et ce producteur, et je suis ami avec Lil Jon…’ Ils me balancent juste des noms, et je me tiens là et j’ai envie de les secouer et de leur dire : ‘Va en ville et assieds-toi tout seul dans un appartement, arrête de serrer des mains et de prendre des selfies car ça ne fera pas de toi une star.’ Tout le monde s’en fiche de ça ; nous pensons que les gens s’y intéressent car tout va très vite, les messages etc – quelqu’un peut devenir célèbre très rapidement. Mais ce qui fait une carrière durable, c’est quelqu’un qui a un vrai coeur, et une vraie habilité à ressentir la douleur de ce business pendant longtemps, car tu veux souffrir et faire n’importe quoi pour la musique, car tu aimes ça et que tu dois le faire. Car tu y crois au plus profond de ton coeur. »
Elle raconte ensuite qu’elle a passé un moment avec Justin Tranter des Semi Precious Weapons la veille, ils étaient allongés et ne parlaient que de chansons, et combien ils aiment écrire des chansons. « C’est des gens comme ça que vous devriez engager, c’est eux que vous devriez promouvoir. Des gens qui écrivent des chansons, des écrivains, ceux qui en ont besoin, qui doivent le faire. Pas ceux qui ont plein de followers sur Twitter. La seule raison pour laquelle mes followers sur Twitter ont une importance est parce que j’ai une réelle connexion avec mes fans, une amitié véritable et authentique. Je les comprends vraiment et je sais qu’ils me comprennent. Je voulais juste dire ça : faites attention à quel genre de business vous vendez. Car si vous vendez autre chose que du talent, autre chose que des bonnes chansons, alors vous êtes dans le mauvais business. »
 
À propos des conséquences de la célébrité : « Vous voyez tellement d’artistes essayer très dur de faire comme si ça ne les affectait pas, et comme si tout allait bien, et juste continuer d’avancer. Mais les gens dans votre vie changent, l’argent rend tout si compliqué, et le succès aussi, les gens vous trahissent… J’ai juste décidé que je le devais à mon travail, d’être un livre ouvert. Lorsque ça devient si compliqué vous commencez même à vous demander : est-ce que je veux vraiment continuer à faire de la musique à un niveau commercial ? Je pourrais retourner faire de la musique en centre-ville, je serais toujours heureuse. Moi, je le serais. Je n’ai pas besoin de tout ça si cela veut dire de la négativité et des gens dans le business qui essaient de me définir. Tout le monde attend que je sorte de la musique : les labels, le management… Il n’y a aucune formule dans ce que nous avons fait, et il n’y a aucun processus, je n’ai pas été fabriquée en usine. Ils attendent qu’une personne complètement folle sorte quelque chose qu’ils n’ont jamais entendu ! Ils ne savent encore rien, mais ils attendent que je leur donne toute la musique, le message, les visuels, tout ce qu’il y a derrière, et ça peut être terrifiant pour les gens car ils ont des tickets à vendre, des singles à maintenir, et des quotas à respecter pour la fin de l’année, et…je ne sais pas quoi vous dire, je n’ai lu aucun livre spécial pour m’apprendre comment faire ça et personne ne m’a mise dans une machine bizarre pour me faire sortir ‘Gaga’. C’est vraiment qui je suis, donc vous devez juste repousser tout le monde et leur dire : ‘Ecoute tu vas devoir te calmer, c’est juste de la pop music, ce n’est pas une chirurgie du cerveau !’. Je refuse de compromettre mon travail et mon talent et les laisser être monétisés à un point où je n’aurais même plus envie d’être là. J’arrêterais ! J’arrêterais, j’abandonnerais, je me retirerais du marché commercial, si je dois faire autre chose qu’être moi même. Si je ne peux pas être moi-même, alors tout ce que j’ai dit à mes fans depuis le début est un mensonge total. Parce que, alors quoi, je peux être moi-même tant que je fais de l’argent, pour entretenir un style de vie luxueux ? Mais alors dans ce cas je changerais, pas vrai ? Non, je serai moi-même jusqu’à ce qu’ils ferment le putain de cercueil, pour que vous, vous puissiez être vous-mêmes. »
 
De nouveau à propos des chiffres, puis des concurrences Applause / Roar, et de sa marginalité dans la pop music : « Nous avons vendu plus de 2,5 millions de copies d’ARTPOP dans le monde entier, je suis désolée de ne pas avoir vendu 1 million d’albums en une semaine ! Je l’ai déjà fait, j’ai vendu 27 millions d’albums, je suis très fière de ce que nous avons fait ! J’ai vendu autant que les autres, j’ai fait un album ! C’est tellement fou, on s’attend à ce que je corresponde à un ‘standard’ complètement fou. C’est un peu un compliment pour moi, lorsque ça me concerne tout le monde oublie l’état actuel de l’industrie musicale. Je ne vois pas du tout ce que j’ai à voir avec Katy Perry, ma musique est complètement différente, je ne pourrais pas être plus différente ! D’une certaine façon je n’ai vraiment rien à voir avec la pop music, mais je suis arrivée par cette voie, et j’ose espérer l’avoir changée d’une certaine façon, pour que vous ne pensiez pas, vous non plus, que vous devez vous intégrer dans un moule. Je n’ai pas eu à correspondre au moule, même s’ils ont essayé. »
Elle parle ensuite du fait qu’au début, tout le monde lui disait qu’elle était ‘trop gay’, que ses shows étaient ‘trop gay’ et que ça ne marcherait jamais. «Mais j’ai commencé dans des bars gays, mes amis sont gays, mes fans aussi…et maintenant vous me dites que vous ne voulez pas que ce soit gay, mais vous voulez qu’ils soient mes fans ? Donc vous voulez que j’utilise les gens ? C’est ce que vous me demandez de faire ? Parce que je ne vais pas faire ça. Je préfère avoir une vraie connexion avec eux. Dans l’industrie, ils essaient toujours d’élargir le public. ‘Tu as ceux-là, donc essaie d’avoir ceux-là maintenant, pour que tu en aies PLUS ! Nous avons besoin de PLUS !’ Je n’ai pas besoin de plus, j’ai mes fans géniaux, je vous aime, je n’ai besoin de personne d’autre. Si vous voulez nous rejoindre et faire la fête avec nous, vous êtes tous invités, mais je n’ai pas besoin de toujours plus, et je n’abandonnerais certainement pas mes valeurs morales pour… pour quoi ? pour être plus célèbre ?! »
 
À propos d’ARTPOP Act II : Lorsque le présentateur lui rappelle qu’elle lui a parlé d’une acte II qui serait totalement fini, Gaga rit et répond : « Ce que je vous ai dit, c’est qu’il y a une très grande quantité de musique réalisée au cours du temps qui n’a pas été dévoilée au public car j’ai choisi de ne pas le mettre dans le système [qui les transforme en classements]. Car parfois c’est juste amusant d’avoir des albums à écouter avec mes amis, et on l’adore, on se fiche de ce que les autres pensent. Je m’en fiche ! Donc peut-être qu’un jour je les sortirai, oui j’ai tout un 2nd acte d’ARTPOP, oui, et je l’adore ! »
Gaga finit par parler de combien elle aime ARTPOP et combien cet album a guéri son âme chaque soir. Elle parle de la réelle connexion incroyable qui se produit lorsque la musique se crée, et ce moment où tout se lie et donne naissance à une chanson et un moment qui vivra pour toujours ; elle essuie quelques larmes en évoquant ce sujet. « Peu importe qui vous abandonne dans votre vie, votre talent ne vous laissera jamais. Aimez votre passion, aimez-la plus que n’importe quoi d’autre. »
 
À propos d’Austin : Elle a adoré l’ambiance de la ville car tout le monde était là pour la musique, elle n’a vu personne se battre ou être désagréable. Elle a aimé voir les artistes recevoir les acclamations de leurs fans et voir leur visage s’illuminer, stresser et se donner toujours plus sur scène. Tout cela l’a rendue très heureuse, et l’ambiance de la ville lui a beaucoup rappelé celle des bars où elle traînait dans ses débuts avec Starlight, les Semi Precious Weapons et les Dirty Pearls.
 
À propos de ses amis des débuts : Gaga parle du bonheur que c’est d’en être là aujourd’hui et que ses amis soient toujours avec elle pour découvrir le monde ensemble. Elle raconte qu’à l’époque, lorsqu’elle avait appris qu’elle ferait les premières parties des Semi Precious Weapons, elle avait crié partout et appelé Starlight ; aujourd’hui elle les invite sur scène et ils se tiennent tous ensemble devant des millions de personnes, et se disent que toutes les idées folles qu’ils ont eu les ont finalement amenés ici. « Nous n’avons pas eu à changer qui nous étions, je n’ai jamais laissé personne me changer ou me dire quoi faire. »
 
À propos de ce qu’elle trouve triste une fois la célébrité obtenue : « C’est tellement dur de dire non lorsque nous voyons combien de vies sont affectées par ce que nous faisons, et nous voyons les gens faire de l’argent et leurs boîtes avoir du succès, et ils commencent à vraiment dépendre de vous pour que ce flot d’argent continue, donc ils veulent que je sois… plus parfaite. Que je brosse mes cheveux, ou ne fasse rien de trop fou. À un moment donné, tu dois regarder ces gens qui croient en toi et dire : ‘Mon talent m’importe plus que l’argent, et ce que j’ai à dire a plus d’importance pour moi que l’argent.’ Et je sais que c’est amusant d’être au top, et d’être #1, mais que les gens te jalousent n’est pas amusant du tout. Que les gens se sentent une partie de toi et ne se sentent qu’un avec toi, ça, c’est le sentiment le plus incroyable qui existe.»
 
À propos de l’intention derrière sa musique et l’impact sur les fans : Elle raconte qu’après l’ArtRave, elle est rentrée chez elle et ses fans l’attendaient sur les marches de son appartement. Ils ont arrêté de crier, arrêté de demander des photos et des autographes, ont enlevé leurs masques et perruques, et lui ont simplement dit : ‘Je ne me suis jamais autant amusé dans toute ma vie que ce soir.’ Gaga explique qu’elle ne s’est jamais sentie aussi ‘cool’ qu’à ce moment là. « Je ne pourrais rien demander de plus que de pouvoir faire en sorte que quelqu’un se sente comme ça, comme la première fois où je suis entrée dans un bar et que j’ai vu Lady Starlight faire son art-performance, la première fois où je suis entrée dans un club et que j’ai vu les Semi Precious Weapons, ou la première fois où mon ex-petit-ami m’a emmenée voir les Dirty Pearls et que j’ai enlevé mon soutif et couru sur la scène ! Tous ces moments dans la musique, c’est ça qui est important, ce ne sont pas les photos que tu as pour ton Twitter, c’est cette chose qui t’a donné envie d’être une star et de foncer. Ce qui est triste c’est quand tout cela te manque et que tu veux revenir en arrière, mais ça n’a pas à me manquer car ils sont tous là avec moi. Et je peux y retourner quand je veux, car j’abandonnerais tout demain si je devais vendre mon âme à ce business. Ne le faites pas. Ne vous vendez pas à ce business. »
 
À propos de ce que les gens attendent d’elle : Gaga commence par expliquer que si elle avait suivi un conseil étant jeune qui lui aurait empêché d’en être là aujourd’hui, ce serait le suivant : ‘Ne sois pas si théâtrale’. Elle n’a jamais pensé qu’être théâtrale était une mauvaise chose, mais l’industrie n’arrêtait pas de lui répéter qu’elle l’était trop. « Une fois que tu as l’attention de tant de gens et que tu as obtenu tellement, ils pensent qu’en tant que femme, c’est mieux que je fasse de la musique sans conséquence et que je ne revendique pas être une productrice, écrivain, être une artiste de la performance… Ils pensent que je dois juste être belle. Je crois que c’est vraiment ce qui m’a empoisonnée, de 2012 / 2013 à 2014. ‘On veut juste que tu sois belle’, encore et encore dans ma tête jusqu’à un point où j’ai juste eu envie d’être moche tout le temps, car je suis une rebelle ! Ne me dis pas de ne pas le faire, car c’est ce que je vais faire. Je suis comme ça, et c’est cela qui m’a vraiment vraiment détruite. J’ai gagné des Grammys, j’ai écrit des albums, j’ai fait 4 tournées mondiales, et vous me dites d’être belle ? C’est ça l’important ? Tout en revient aux seins et au cul ? C’est tellement triste ! » Elle finit par dire que tout ceci n’est plus le cas, car elle n’a maintenant plus que des gens formidables autour d’elle.
 
À propos de l’ArtRave : « Ce sera un super, énorme show ! Ce sera vraiment amusant, et nous avons une super scène et je la montrerai cette semaine aux fans. » Lorsque le présentateur lui demande s’il y aura beaucoup de Koons et d’Abramovic, Gaga lui répond : « Non, en fait non. Ces collaborations sont une partie de moi maintenant, et une partie de mes fans. L’ARTPOP Ball va être une façon de célébrer tous les albums, et de célébrer le nouveau. Ce ne sera pas le type de show que j’ai fait à Austin, évidemment, c’est différent, mais ce sera ce même esprit d’amusement profondément passionné et de rébellion créative où vous pouvez juste être vous-mêmes pour la soirée et emporter tout ça à la maison avec vous. Je vous aime ! »
 
Pour finir : Gaga finit par parler de son intention de propager l’amour et la positivité et se battre pour l’égalité, et rappelle à tout le monde de le faire avec elle. « Sauvons ce beau monde que nous avons, et battons-nous pour ce qui est juste. »

Partagez

54 commentaires on “Conférence lors du Festival SXSW”

  1. J’espere qu’elle sera pas bourrée ou autre et qu’elle va nous donner des nouvelles infos soit sur un single ou alors parler calmement de ce qu’elle a fait hier..! En tout cas j’ai hate :D

    1. Va vraiment falloir arrêter de croire qu’elle était bourré hier, le concert à été conçus comme ça et je préfère la voir faire ça plutôt qu’un show à l’américaine totalement rodé sans aucun intérêt. Elle est plus Bowie et Hagen que Rihanna, c’est comme ça et tant mieux, on l’a retrouve ENFIN !

      1. Je ne la blâme pas, je viens de regarder le concert, et il était EPIQUE ! C’était magique, mais je pense ne pas exagérer en disant qu’elle était sous l’effet d’une certaine substance.. Il n’y à qu’a regarder comment elle se trémousse.. C’est pas la Gaga sobre ça.. Ils sont tous pétés sur scène sur Applause..

  2. Oui autant Lady Starlight était complètement bourrée, mais Gaga était plus dans son trip rockeuse… Quand elle s’exprimait, on ne percevait en aucun cas dans sa voix qu’elle était ivre…

    Ce qu’elle a dit, son discours avant Gypsy, tout ça était très censé ! Pour moi elle a conçu son show comme ça, c’était ce qu’elle voulait, faire un festival rock typiquement US, comme on en voit souvent au Texas. Les gros festivals BBQ, comme celui du SXSW ! Pour moi son spectacle était taillé pour ce festival, rien à redire.

    Je pense cependant qu’elle a voulu nous faire passer un message, elle n’a aucunement envie de rentrer dans une norme, les organisateurs voulaient qu’elle ne chante que ses gros hits, elle ne leur a donné qu’ Applause (à contre cœur apparemment selon elle) et Bad Romance. Les organisateurs regrettent déjà de l’avoir engagé car elle n’a à aucun moment fait ce que EUX voulaient ! Et j’admire ça franchement !

    1. J’ajouterais que les organisateurs n’ont pas à se plaindre franchement, suite au buzz qu’elle a crée autour de sa performance d’hier. De plus, elle était pas là pour promouvoir « The Fame/Monster » mais bien ARTPOP.
      Je trouve qu’elle est assez sélective dans ses chansons : pourquoi ne pas avoir chanté « Do What U Want » ? Veut-elle tirer une croix dessus suite aux problèmes avec la chanson/vidéo ? On a l’impression qu’elle catégorise d’un côté les chansons assez « bourrin » (Aura, J&W, Swine) pour les festivals et qu’elle privilégie les chansons plus attachantes et pop (Venus, ARTPOP, Sexxx Dreams) pour les gros événements du type l’artRave. Dans un sens, ça me rassure pour la tournée lol.

      1. J’avoue ! Le buzz qu’elle a fait va leur rendre service aussi bien à eux que à elle (Swine a remonté de 150 places et Gypsy de 211 dans les charts US, à vérifier bien entendu)
        Maintenant que vous le dites, c’est vrai que son speech (très beau d’ailleurs) était très censé.. Peut-être l’ai-je mal « jugé » parce que je me suis fait influencé par de nombreux fans qui prétendaient qu’elle était droguée..
        De toutes façon on ne le saura jamais.. Mais en tout cas, belle prestation ! Je la félicite encore !

        1. Oui bon après ne laisse pas ces ‘fans’ guider ton avis ;) Car parmi eux figurent beaucoup des fakes qui adorent dénigrer et la rabaisser quoi qu’elle fasse, mais aussi beaucoup de fans frustrés qui ne resteront pasncore longtemps des Little Monsters s’ils continuent d’agir ainsi ;)

          Je comprends que certains en aient mare d’attendre en vain qu’il se passe quelque chose (je fais parti de ces gens) mais de là à ne jamais être content, ça fait deux ^^
          Je continue à dire que dans quelques années seuls les vrais fans resteront les autres se contenteront d’une Katy Perry au succès reconnu mais n’ayant aucun charisme et faisant des clips sans aucune saveur et réservés aux mômes de 5 ans ;)

  3. En effet, je croyais moi aussi qu’elle était droguée, jusqu’à ce qu’elle revienne pour l’Encore avec Gypsy et qu’elle la débute avec sa dédicace.

    Ce show était à son image, elle a exprimé tout ce qu’elle avait au fond d’elle, la douleur et toutes ces émotions qui font d’elle ce qu’elle est. La passe du Puke On Gaga sur Swine m’apparaissait bizarre au début, mais ça collait parfaitement avec la chanson, justement.

    J’ai aimé la performance d’Applause, surtout qu’elle dise que c’était presque obligé, avec ses amis de NY.

    Bref, je suis en tous points d’accord avec PaperGangsta, et j’espère que l’artRave sera autant comme ELLE le désire que ce magnifique show !

  4. Elle vraiment voulue crée un effet comme dans les festival des année 80 avec David bowie … Je trouve que elle a très bien joue mais j’espère que le ARTPOP ball ne sera pas du tout pareille ! XD

  5. C’est clair qu’elle s’ est réellement libéré pendant ce concert ! Mais je continue à dire que la performance deswine mm’a donné envie de gerber :( J’ai eu un coup de chaud d’un coup .. mais elle représentait tellement bien la chanson que bon je lui en veut déjà plus car c’est elle qui a souffert et qui a décidé de se libérer grâce à cette chanson donc respect ! Sinon je vous assure qu’elle était un minimum drogué (ptetre moins que les autres) je suis bien placé pour le savoir (moi j’y ai touché qu’une seule fois, et je n’y toucherai plus, et ça a pas eu de gros effets sur moi donc ça dépend des gens surtout que gaga en a prit beaucoup pendant une période donc 2, 3 joints c’est rien pour elle, les effets physiques sont minimes, en revanche les effets sur le cerveau reste les mêmes mais sont justes moiks visibles :/), puis elle en a mêmerrajouté en tirant sur un joint un moment. Mais bon je suis ssûr que ça lui a fait du bien au fond ce « swine fest », je crois toujours en elle, ce show représente ce qu’elle voulait montrée à tous ces fans et je pense que l’ARTPOP ball sera différent ;)

    1. Elle à tirer sur une clope, c’est une blonde ça ce voyait à trois kilomètres.
      Et crois-moi, je doute qu’elle ai prit quelque chose avant le show vu comment elle à géré vocalement, mais si elle à prit un truc vu comment elle était excitée, il n’y a aucune chance que ce soit un pétard…

  6. RIP la fan-base. Lol
    Un jour elle nous dégoûte (au sens propre du terme) et le lendemain elle nous annonce ce qu’on attend depuis 7 mois, c’est ce qui fait sa force.
    JE SUIS TROP CONTENT, surtout pour Gypsy :-D

  7. Un prestigieux événement ? Lady Gaga s’est fait vomir dessus par Millie Brown pendant sa performance pendant qu’elle tapait comme une sauvage sur la batterie.
    Ça me dégoûte, elle qui était exceptionnelle et si originale…
    On dirait qu’il n’y a plus que le buzz, le scandale et l’argent…
    Mais où est la musique ?

  8. Énorme je m’attendais pas à ce qu’elle dise autant de choses « intéressantes » pendant cette conférence ! Ça m’a fait plaisir de la revoir parler sincèrement comme ça (pas comme chez Jimmy kimmel où ça faisait faux je trouve ^^), comment me rendre heureux en quelques phrases ! Je trouve que la personne qui posait les questions, posait les questions qui intéressent les fans. On peut encore attendre une semaine au point ou on en est !

  9. je suis super enthousiaste pour le clip du 22 on aura sûrement le titre et la pochette du nouveau single dans les jours a venir SI c’est bien un clip vidéo .
    et je suis encore plus excité de savoir que ARTPOP ACT II est bien réel ..j’espère qu’elle le sortira avant sa tournée en mai

  10. Est ce que DWUW aura une vidéo ?
    Est ce que Britney est sur l’acte 2 ?
    Elle désirerai travailler avec Riri comme elle avait dit,mais ce fera t il ? Si oui quand ?
    Quand sort artpop act 2 ? Le nom est celui la ou ARTPOP TEMPLE, en référence a la chanson qu’elle a enregistrer en février ?
    L’album de Tony Benett et elle aura t il des clips ou non ?

    Voilà des questions ou on pourrait tous avoir une idée, mais gaga devrait y penser et en parler.

  11. Pendant l’interview à aucun moment elle dit que ARTPOP II va sortir. Elle dit juste qu’elle a plein d’autres chanson qu’elle adore et qu’elle aime écouter avec des potes. D’ailleurs elle reprend bien le journaliste des le début quand il dit quelque chose du genre « hier soir tu m’as parlé d’ARTPOP II » et qu’elle répond  » non j’ai pas dit ça, juste que j’ai plein de chanson que je n’ai pas sorti à cause des chiffres (elle mime le classement et les charts) et j’aime les écouter avec mes amis ». Désolé je n’ai pas traduit mot pour mot mais c’était plus ou moins le sens.

    1. Gagavision c’est vrai ce Qu’il dit ?! Je suis perdu lol gaga a tel vraiment confirmer qu’il y aura un act II d’ARTPOP ou pas ?!

      1. Elle a confirmé qu’il existe bel et bien, pas qu’il allait sortir :) elle a dit que oui en effet elle avait un Act II, et qu’elle le sortirait ‘peut-être’.

  12. mais c just trop bien quoi !! deja que artpop et géniale le 2em j’imagine meme pas !!!perso mes preferés sont DOPE GYPSY MJH SWINE ! et vous :) ?

  13. Un truc de fou :O elle est comme moi ! Moi aussi je déteste qu’on me dise ce que je dois faire, me plier aux règles ect… je le savais deja qu’elle etait comme ça mais je comprends mieux pourquoi je l’aime autant !

  14. C’est sur @G.U.Y mais la plupart des gens les acceptent sans se poser de questions, moi je déteste les accepter même si dans beaucoup de cas on a pas vraiment le choix …

  15. Oui enfaite merci pour votre travail Gagavision *-* l’interview m’a tellement intéressé que j’ai oublié de vous remercier pour la trad. Alors que c’est grâce à vous si j’comprends tout ! Encore merci ;)

  16. Merci pour votre traduction ! Elle est géniale et me permet de mieux comprendre cette interview ! Vous faites toujours un superbe travail ! ♥ xx

  17. Un énorme merci pour la trad! Enfin je l’a comprend encore mieux ce pourquoi elle poste des photo d’elle moche sur LM elle s’en fout d’être belle ou moche elle a trop raison pure!! Cette fille est trop géniale ! Merci GAGaVision!!!

  18. Je sais que je n’ai rien a voir avec l’article mais, Gagavision, pensez-vous que Brooklyn Nights sera disponible dans l’ARTPOP Act 2 ?
    J’adore cette musique !!

    Sinon merci beaucoup pour cette traduction, je ne sais pas comment je ferais sans vous !❤️

    Merci de votre réponse :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *