Interview de Lady Gaga pour Yahoo

GGV24

L’année 2014 se terminera dans quelques jours seulement, et le site Yahoo.com nous a offert cette semaine une interview de Lady Gaga qui la clôture parfaitement. En plus de revenir sur son année 2014, allant de Taylor Kinney à Tony Bennett en passant par ARTPOP, Lady Gaga y parle également pour la première fois de ses futurs projets musicaux ! Découvrez donc au plus vite cette interview traduite en français par Gagavision :
Lire l'interview (FR)

« Lady Gaga Revient Sur Son Année Avec Tony, Taylor, et l’Effet Acide d’ARTPOP. » Par John Norris
 
Quelle différence en une année.
 
« Je faisais du yoga aujourd’hui, » dit l’infatigable Lady Gaga en déjeunant chez Joanne, le restaurant de ses parents. « Et mon professeur de yoga était très étonnée. J’avais l’orteil au-dessus de la tête, j’étais dans une position vraiment bizarre, je parlais avec elle d’une chanson de David Lee Roth – je ne sais pas ce qu’il se passait. Mais elle m’a fait ’Je ne sais pas ce qui s’est passé avec toi entre ton départ pour l’artRave et maintenant. Je sais juste qu’il faut que tu restes comme ça.’ »
 
Alors que débutait 2014, on était loin de savoir comment se passerait l’année de Gaga. Son entrée au spot de barbecue à South By Southwest en mars a été comme une métaphore de ce qu’elle endurait de la part des médias à l’époque – ils la grillaient vicieusement et gratuitement en disant qu’elle était « finie », après le supposé « flop » de son album Artpop. Et cependant voici où nous en sommes. Je m’aventurerais à dire que Gaga a en fait eu une année plus variée et intéressantes que ses pairs. Le grunge et minimaliste concert fait au SXSW. Une semaine historique de concerts pour fermer le Roseland Ballroom avec ce show centré sur Gotham, qui faisait écho à la gloire passée de cette salle légendaire. La transformation d’Artpop en la transcendance merveilleuse que fut la tournée ArtRave, qui s’est conclue par un concert à Paris dont la retransmission en direct a brisé des records pour Yahoo et Live Nation. Et bien sûr, vivre ce que Gaga décrit comme le « rêve » de faire un album de jazz, Cheek to Cheek, avec l’octogénaire hors du commun Tony Bennett – une collaboration qui continuera en 2015 avec 35 dates de concerts dans le monde. C’est ce à quoi « finie » ressemble ? Gardez les numéros de vos chevaux de course de la musique pop, s’il vous plait. Si vous pouviez argumenter en faveur d’une star majeure de la musique qui a eu une année plus intrigante que Gaga, j’adorerais entendre ça.
 
C’est sans surprise donc, qu’elle soit dans un état d’esprit génial et presque frivole, lorsque je me glisse à une table dans le resto de sa famille dans le Upper West Side. « C’est une chose merveilleuse de se réveiller heureux, » me dit-elle avec enthousiasme. Au-dessus de l’épaule de Gaga, on peut voir une photo de celui qui est son petit-ami depuis trois ans (et en ce moment le sujet d’une discussion agitée sur « vont-ils ou ne vont-ils pas se marier ? »), l’acteur Taylor Kinney. Je fais la remarque que j’ai toujours pensé que son homme a les mêmes yeux que Leonardo DiCaprio, et qu’ils pourraient jouer des frères. « Complétement, » acquiesce-t-elle. « Je veux voir Taylor et Leo dans un film ensemble, réalisé par Martin Scorsese ! » Il y a aussi sur le mur une plaque d’immatriculation new-yorkaise sur laquelle est écrit « LADYGAGA ». (Hé l’office de tourisme, vous voulez une vraie fille de New York pour être votre ambassadrice ? Je l’ai juste là.) « Tony m’a dit l’autre jour : ‘Gaga la raison pour laquelle tu as si bien réussi c’est parce que tu es de New York.’ » dit la Lady. « Et c’est vrai, j’ai la peau épaisse, mais j’avais besoin d’être de nouveau en bonne santé. J’étais comme Frankenstein, vous voyez ? C’est comme si j’étais en morceaux et tout d’un coup j’ai été recousue en une seule pièce. »
 
D’une certaine manière, on peut retracer les moments forts et éclectiques du 2014 de Gaga à travers son style. Bien qu’ils y aient les entrées et sorties d’hôtels, les apparitions pour de la promo, et une performance à la soirée Harpers’s Bazaar Icons dont on a beaucoup parlé, qui furent toutes mémorables, ce sont les images de ses concerts en direct qui perdurent le plus. Et parlons de contraste ! D’un côté vous avez SXSW – où elle portait un nid de rat fait de dreads blanches (vestige de sa vidéo Artpop par Inez & Vinoodh), un bikini, et était couverte de la peinture vomie par la performeuse artistique Millie Brown. D’un autre côté, seulement quelques mois plus tard, il y a les tenues glamour de son émission spéciale Cheek to Cheek avec Bennett, filmée au Jazz Lincoln Center. Comment cela peut-il être la même artiste ? « C’est Lady Gaga !” dit-elle. “Vous savez, je suis une dame le jour, et je suis Gaga la nuit. Et je serais toujours comme ça, car c’est le testament de ma discipline de musicienne. J’aime boire, j’aime faire la folle, j’aime sortir avec mes amis, et j’aime chanter du rock and roll. J’étais gogo danseuse ! Et j’aime être inspirée par des jeunes artistes, des gens comme Millie qui sont des individus outrageusement disciplinés. Mais au final je reste une pianiste classique et je suis une chanteuse, et c’est ce qui permet à la fille qui sort le soir d’aller aussi sur scène avec Tony Bennett au Lincoln Center. Parce que je sais le faire. »
 
Pour la couverture de l’album Cheek to Cheek, photographiée par Steven Klein, dont la séance fait partie de l’émission spéciale, diffusée en octobre sur PBS, Gaga portait une crinière de boucles noires qui rappellent la période « If I Could Turn Back Time » de Cher. Mais à d’autres moments dans le show, lorsqu’elle porte une coiffure jazz d’un autre âge, elle fait penser à une autre italo-américaine comme elle – Liza Minnelli. Il y a eu des rumeurs récentes disant qu’en 2015 pourrait avoir lieu une collaboration entre Gaga avec un G et Liza avec un Z. Alors que Gaga les révoque à ce qu’elles sont – des rumeurs – elle se rappelle de la première fois qu’elle a rencontrée l’icône. « Vous plaisantez ? Elle a fait l’entrée la plus épique que qui que ce soit que j’ai rencontré, » rit-elle. « Elle est entrée dans ma loge, elle a jeté son manteau de fourrure par terre, ses boucles d’oreilles en diamant claquaient, et elle a dit « Me voici ! » C’était totalement irréel ! »
 
Gaga elle-même sait comment faire une entrée – comme elle l’a fait nuit après nuit durant l’ArtRave, s’élevant sur la scène dans une tenue incrustée de bijoux et équipée d’une « boule réfléchissante » bleue de Jeff Koons. Ce dernier méga-show l’a peut être connectée plus intimement avec ses fans que ses précédentes tournées, dit-elle, quelque chose qu’elle a trouvée spécialement gratifiant si l’on considère le canardage dont a été victime ArtPop à sa sortie, le traitant d’album « clinique ». « Avec cet album, c’est comme si j’avais créé mon propre acide. L’acide est une drogue créée synthétiquement, dans des laboratoires, et j’ai créé une drogue musicale synthétique pour moi-même afin de survivre à ma vie. Mais alors que je voyageais à travers le monde j’ai rencontré de plus en plus de gosses qui étaient putains d’Artpop jusqu’aux galaxies les plus lointaines de leurs rêves. Des gosses dont les vies entières ont été changées par l’album. Vous savez, la planète Vénus est un endroit où ils vont dans leur esprit lorsqu’ils sont chez eux, qu’ils veulent échapper à leur vie de famille, leurs problèmes, leur dépression. »
 
Gaga se considère elle-même comme une compositrice, et sur ces quatre albums, elle estime qu’elle a écrit “90 pour cent” des chansons. Mais cette année, elle a fait double-emploi, en alternant entre ses propres chansons à l’ArtRave et celles chantées avec Tony Bennett, des standards du Grand Répertoire Américain – des chansons écrites à une époque où l’on ne plaçait pas de mention premium sur les chanteurs qui étaient aussi compositeurs. Gaga voit une valeur dans les deux genres de musiques, avec une nuance : « Si vous n’écrivez pas votre propre musique », me dit-elle, « vous avez intérêt à déchirer. Parce que si vous ne déchirez pas, il n’y a aucune raison pour vous de faire ce travail. Mais quand on pense aux artistes qui ne savent pas vraiment chanter, pour qui on écrit des chansons, pourquoi sont-ils artistes ? Pourquoi des sociétés paient-elles pour les promouvoir ? Parce qu’elles sont jolies et passent bien à la caméra et chantent plus ou moins ? C’est comme un karaoké pour jolies filles. Lorsqu’on est auteur-compositeur, cela n’a pas vraiment d’importance d’être beau. Ce qui importe c’est que vous créez une relation avec vos fans, et qu’ils s’intéressent à ce que vous avez à dire. »
 
Et Gaga a clairement beaucoup à dire. Grâce à un sac plein de projets divers, le soutien d’une légende du jazz, et une approche de la tournée qui ne l’a pas laissée “réduite en miettes”, cela a été une année de revitalisation et de renaissance. En fait, elle est tellement inspirée qu’elle est déjà en train de travailler sur de nouvelles chansons pour son prochain projet, mais elle ne veut pas trop en révéler – excepté par une métaphore. « Je veux que les fans soient surpris, » dit-elle. « Mais je dirais juste que c’est une merveilleuse expérience de recherche de l’âme. Et ce n’est pas du tout comme le dernier album. J’ai fait cet album sur la route, Artpop était un disque pour faire de l’acide. Et ce nouveau disque est comme – mon vieux moi est un cadavre. Et j’opère juste sur mon vieux moi. »
 
Comme on dit, ce qui ne vous tue pas… Il s’avère que ces méchantes épitaphes sur la carrière de Gaga étaient un peu prématurées. Se sent-elle disculpée ? « Je suppose que je ressens plus comme une justification personnelle en moi-même, » dit-elle. « Que je pouvais le faire, vous voyez ? » Bientôt elle sonnera la fin d’un bon 2014 à Las Vegas, en chantant des classiques, peut être avec une coupe de champagne dans une main et assurément avec Bennett à ses côtés. « Tout arrive pour une raison, et chaque carrière a des hauts et des bas, » conclut-elle. « Et je pense que lorsqu’on est capable de bien se connaître, c’est là qu’on peut dire ‘Oh wow, tout va bien maintenant. C’est comme ça que c’est censé être.’ Et c’est comme cela que je me sens de nouveau. »

© Traduction par Christelle @Gagavision

Partagez

25 commentaires on “Interview de Lady Gaga pour Yahoo”

  1. Très intéressante cette interview (merci Christelle). Les personnes de chez Yahoo! l’apprécient beaucoup depuis qu’elle a fait chauffer les compteurs lors du livestream. Elle a réussi à arrondir les angles avec ARTPOP et c’est tant mieux. Le virage Cheek To Cheek est quant à lui plus que bénéfique pour elle et aussi pour nous car c’est une pure découverte. Pour le nouvel album, vaut mieux qu’elle se taise. Le blah blah on le connait maintenant, sa vision des choses est un peu glauque mais si elle revient vers de la matière comme « Born This Way », je suis preneur!

    PS: qu’est-ce que vous pensez de ce soit-disant mariage avec Taylor ? Elle avait posté des indices mais on ne sait pas quoi penser ^^

  2. Peu importe son nouvel album en style (dance/pop/pop classique/ELCTRO/jazz) j espère un succes vif a Gaga et quelque chose de bien avec des collaborations ! J’aimais beaucoup Artpop et je suis triste de voir que 2 clips pour un si bel album d’electro dance. La question à lui poser c’est artpop 2 ?! C’est le futur album ou pas ? Quand elle parle de vieux cadavre si elle se réfère a sa propre carrière, elle ne refera jamais de Born This WAY ou le style artpop. DJWhite Shaddows fait de la musique sympa certe, mais n’a jamais plu au grand public. Quand Gaga était à Paris des rumeurs circulaient sur un rendez vous avec RedOne, et malgré tout le talent de Gaga, RedOne sait faire une pop qui est tendance au grand public. J’ai une intuition d’un album un peu plus pop douce pour le prochain album, je vois bien Gaga faire un mélange jazz et pop avec Elton John ou SugarLand.

  3. Merci Christelle! :) Moi j’ai pas envie qu’elle parle trop du prochain album, j’ai envie d’être surpris, je veux du suspens. Elle dit « mon ancien moi », c’est à dire? À l’époque Stefani, The Fame, TFM, BTW? Moi perso, un mélange de tout serait bien, mais j’avoue que j’ai une préférence pour BTW et TFM, donc je préfèrerais un album à la BTW+TFM.

    Sinon moi j’y crois un peu au mariage Gaga-Taylor, avec tous ce qu’elle nous a poster, ça parait logique. On verra bien si on le sait un jour :)

  4. « Et le nouveau sera le cadavre de mon ancien moi. Je travaille sur mon ancien moi ». Son « ancien moi », ça serait pas le moment avant qu’elle soit réellement connue, quand elle chantait dans des clubs ? moi je le vois plus ça comme ça…

  5. Merci pour la traduction ! :)

    Moi « l’ancien moi » je le vois comme si elle analysait sa vie de chanteuse et en fait des chansons s’ inspirant de tout ce qu »elle afait pour en faire de l’inédit :
    – elle a écrit ses premières balades à 13 ans, elle s’ est donc mise à refaire des balades dans le même style
    – elle chantait du jazz, elle a donc tenté de s’ approcher voir de composer du jazz
    – elle adorait le rock, elle compose donc du rock
    – Elle est passé des balades pop/rock au glam rock elle récompose donc dans ce style
    – elle entre dans une ère de pop/electro/disco commerciale avec The Fame pour aller dans une pop complètement opposé (même si elle reste commerciale) dans The Fame Monster, elle s’ inspire donc de ça
    – Avec Born This Way, elle a fait de la pop plus sombre, qui varie les styles (pop avec des sonorités electro, pop avec des sonorités latinos, ballades pop electro, dark pop (oui j’invente des termes ^^ ), heavy pop, pop avec des sonorités très rock, ballades pop rocks et pop avec des inspiraions des années 80′), elle va donc ss’en inspirer
    – ARTPOP, album electro pop libérateur beauciup plus joyeux et surproduit par rapport aux anciens albums. Mais cet album est vraiment très bien fait avec de l’ectro pop inspiré par la musique orientale, des délires « immatures » qui nous emportent avec Venus, inspirations electro rock avec GUY, inspirations hip hop, glam rock, edm, rnb, transe pop, Rock, une balade piano voix avecddes sonorités electro, une balade pop avec Gypsy ect.. elle s’ est surement inspiré de ce mélange musical pour composer son nouvel el opus même si il sera complétement différent d’ARTPOP
    – Cheek to Cheek lui a redonné goût à la musique faite avec de vrais instruments et ça ça ne pourra qu’enrichir son prochain album surtout que Tony l’encourage dans ce sens

    Bref son prochain album sera un gros mélange de tout ça et même si elle nele ddit pas je suis sûr que ça sera un véritable chef d oeuvre je sens vraiment que cette fois elle va faire son meiller album, et qu’elle va mettrela barre ttrès haute peu importe les styles de musiques qu’elle aura utilisé !
    Ya plus qu’à attendre le moment où elle lâchera ce nouveau bébé (dans un peu plus d’un an je suppose ;) )

  6. Trés heureux que la miss gaga aille bien. Elle le mérite. C’est une fille vraiment honnête et sincére. Il ne faut pas tenir compte des avis de gens jaloux et stupides. Moi j’ai adoré Artpop. Vous connaissez beaucoup d’albums ( comme les précédents d’ailleurs) où vous adorez 14 chansons sur 15 ? Tellement de CD (y compris beaucoup de Madonna) où on a 2 chansons un peu « hit » et le reste est insipide. Gaga, elle, ne se moque pas du monde. Cette fille est l’incarnation de la bonne volonté. J’aime vraiment Gaga. Merci pour cette belle interview et pour ce site !

  7. J’approuve ce que tu dis debonald contrairement à la majorité des « artistes » actuels elle a toujours été une grosse bosseuse qui se donne à fond et honnêtement appart Adèle et Bruno Mars où j’adore la majorité de leurs chansons non ya AUCUN autre chanteur actuel où j’adore les 15 chansons de leur album comme c’est les cas pour ARTPOP de Gaga! Perso je m’en fou au final si elle a un peu moins de succès qu’à ses débuts du moment qu’elle continue à se réinventer à chaque album et à faire de la bonne musique !

  8. Oui je penses que cette album ne sortira pas avant 1an après la tournée CTC en tout cas. Elle collabore avec Niel Rodgers ( y a une photo de Gaga et lui au piano, vu recensement ) Pour l’info c’est le guitariste du titre/clip de Get Lucky de Daft Punk, et il est reconnu dans le métier et des années 70 & 80. Donc ça laisse une petite idée de la direction musicale… Peut être plus rock et avec des vrais intrus…. C’est une hypothèse.
    Mais STP n’en parle pas plus de cet album, la surprise sera meilleure…
    Merci pour la retranscription !!!!

  9. Dans son analyse des choses, Gaga a raison comme pratiquement toujours. C’est une fille trés intelligente et souvent sous estimée sur ce plan là. Il y a quelques temps, j’ai vu Taylor Switch je crois au Grand Journal de Canal qui a chanté une de ses chansons avec de Caunes qui s’est mis à danser. Mais je ne sais pas sur quoi il dansait….il devait espérer obtenir un rencart avec elle, ça n’est pas possible autrement ! Il n’y avait RIEN ! Juste une trés jolie fille qui  » chante » comme quasiment tout le monde peut le faire ! Alors je ne connais pas cette fille donc je reste prudent mais sur le peu que j’ai vu, c’est lamentable ! C’est l’aspect le plus vide du showbiz dont parle Gaga…Perso, j’ai beaucoup d’admiration et de tendresse pour ces filles genre Gaga ou Cindy Lauper qui ont départ ont un physique plutôt improbable pour devenir des stars et parviennent quand même à réussir grace à leur vrai talent et personnalité. Pour le reste, je me fous un peu des  » intellos » ( trop intellos ou prétendus intellos) de la musique. Quand j’entends une musique, je ne suis pas là à l’étudier et à la décortiquer. Soit elle m’emporte, soit elle m’ennuie ou me dérange. Le but est d’être plus heureux, plus inspiré et meilleur à la fin d’une chanson ou d’un CD qu’à son début. C’est la fonction même de l’art et Gaga l’a parfaitement compris et le fait avec succés depuis ses débuts. Même ses apparitions publiques  » costumées » ont toujours pour but de rendre le monde plus beau et ça l’aide aussi elle personnellement. Cette fille est toujours trés positive et c’est d’autant plus méritoire qu’intérieurement, elle n’était pas toujours sans difficultés personnelles importantes.

  10. Pour le fait que Gaga ait un peu moins de succés qu’au début, dont tu parles GuiGui, c’est normal. Au début il y a l’effet de nouveauté qui dure un peu, et aprés ça se tasse. Je crois que ça se passe pour tous les artistes. Et certains fans du début s’attendaient sûrement à ce qu’elle refasse toujours la même chose. Sauf que ce n’est pas du tout le genre de la miss. C’est une vraie artiste qui est éclectique. Donc certains décrochent. Tu prends AC/DC que j’adorais à l’époque de Bon Scott, même si aprés ils ont encore fait quelques bons trucs, même Angus Young en rigole ! Il dit:  » on fait toujours la même chanson et ça marche! ». Et c’est vrai, toujours la même recette, le riff au milieu etc…et ça a toujours plus ou moins le même succés. Les fans ont éternellement ce qu’ils attendent. Sauf que artistiquement, si j’étais un membre du groupe, je m’ennuierais sérieusement……!!!!
    Pour finir, c’est vrai que Artpop est une sorte d’acide, un déluge de sonorités positives mais si on n’est pas dans l’état d’esprit adéquat, ça peut sembler anarchique et saoulant. Sauf que ce sont les limites de la personne qui sont en cause. Pas l’album. Mais c’est le caractére de Gaga. Elle ne fera jamais les choses à moitié et voudra toujours mettre la barre le plus haut possible. Donc les gens un peu médiocres ou rabat joie ne suivront pas ou décrocheront. Elle sera toujours un peu incomprise mais on s’en fout !
    Voilà, c’est ma vision des choses.Ce que je sais c’est que Gaga est une trés gentille fille et contrairement à certaines apparences, trés naturelle.

  11. J ai lu le commentaire de Jack. 14 sur 15 c’est un beau score ! Non moi j’adore Gipsy life et son « tonight » semble devoir aller au delà des limites de l’univers ! Moi c’est « Dope »…je comprends et j’approuve son intention dans cette chanson mais musicalement bof….enfin il faut que je réecoute…mais bon « I love you more than dope ». En général, la dope c’est l’héroïne et à ce que je sache, Gaga n’en prend pas. Donc c’est un peu incongru…et si elle appelle dope la marijuana, c’est un peu bizarre aussi…

  12. Artpop 2 ne verra pas le jour .

    Gaga vision m’avait déjà répondu lorsque j’avais posé cette question .

    C’est dommage car si les leak qu’on trouve sur YouTube c’est dommage .

    Enfin bref . Pour les fausses chanteuses qu’elle dépeint , je pense qu’elle vise katy Perry qui n’est qu’une envelope vide ( à part super bien jouer de la guitare ) elle ne sait pas chanter …

    Un peu de Rihanna aussi , mais elle fait pas mal d’efforts et ca se voit avec le temps .

    Enfin bonne chance à elle pour la suite … Un album un peu plus mature et moins enfantin serait sympa :-)

  13. Alice, je ne juge pas. J’ai dit que je ne parlais que sur une seule prestation qui en soi était l’exemple du vide. Maintenant je n’en reste pas à une seule impression. Je vais aller chercher pour me faire une vraie idée qui sera peut être bonne. Mais ce jour là sur Canal, c’était effectivement ridicule.

  14. Par contre, intèrieurement, Gaga a un truc en plus et ce truc fait qu’elle aura toujours une partie d’elle qui restera gamine et c’est bien ! On devrait tous être comme ça. Si elle perd ce truc là, elle sera malheureuse. Mûrir intégralement ça veut dire vieillir et ultimement se dessécher. J’aime ce petit côté enfantin chez Gaga et ça en fait une personne et une artiste unique. Simplement il va falloir qu’elle fasse les bonnes rencontres pour continuer à évoluer en gardant ça.

  15. C’est une interview très intéressantes. J’aime beaucoup.

    Vraiment pour moi ARTPOP est mon album favori de Gaga. C’est un album expérimental et il est tellement variée. Prennez Do What You Want, Mary Jane Holland, Jewels & Drugs, Dope & Gypsy ils sont tellement différent et c’est sa que j’aime. Venus étais aussi une surprise, musicalement avec les sonorité j’avait jamais entendu sa. Lady Gaga est une vrai Artiste, je l’aime beaucoup en tant que personne et artiste.

    De plus à dire vrai Cheek To Cheek est mon 2e album que je préfère de Lady Gaga. Cette album à été une très grosse surprise et tellement bénéfique pour Gaga, elle est plus crédible en tant que chanteuse et surprenante. Moi même qui à entendu tellement de beaux live de Gaga j’ai été surpris part la voix de Gaga dans un contexte Jazz.

    Comme beaucoup je pense également quelle devrait rien dire de l’album, du moins le stricte minimum. Elle doit pas commencer à faire de métaphores etc … Même si je la comprends, elle est contente et prends plaisir, mais c’est mieux quelle ne dise rien.

  16. Hâte de voir ça !
    Rappelez-vous de sa dernière phrase lors de la dernière ArtRave à Paris :
    « See you Monsters, at the next stop ! » Peut-être un jeu de mots avec son nouvel album qui pourrait s’intituler comme ça : The Next Stop ?

    Wait and see ! See you at the next stop ;)

  17. Oui je suis d’accord. Ne pas trop parler avant. A l’époque je n’étais pas sur les réseaux sociaux donc je ne sais pas si c’est vrai qu’elle avait annoncé ses 2 derniers albums comme  » l’album de la décennie » mais si c’était le cas, c’est le genre de truc que même karmiquement, il faut absolument éviter. Là on se tire une balle dans le pied.
    Sinon je trouve aussi que Artpop est trés original, joyeux et complet. Avec Gaga on en a toujours pour son argent. Quand je pense que certains ont écrit que c’était du vent…..Simplement la promo n’a pas été bonne.

  18. OK ! Mais même en blague, ce genre de déclarations peut malheureusement faire des dégâts. L’autodérision est la chose et l’humour les moins bien compris du monde. Il vaut mieux qu’elle dise ce genre de choses longtemps aprés la sortie de l’album quand tout est bien consommé ! Mais bon, ce genre de truc c’est aussi Gaga, mais elle peut parfois le payer cher.
    Sinon Romain, ravi d’avoir exprimé ce que tu ressentais !

  19. Par contre en cherchant tout autre chose, rien à voir, je suis tombé sur une phrase « Lady Gaga la chanteuse la plus scandaleuse de l’histoire »….Franchement je connais des tas de choses et donc de gens qui y sont liés, qui sont scandaleuses. Mais qu’est ce que vous avez vu de scandaleux vous chez Gaga ??!!! Moi rien même si je n’ai pas tout vu mais bon, ayant cerné la personne, je la vois au contraire comme l’anti-scandale !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *