Lady Gaga & Tony Bennett en promo Web

Radios

La promotion de Cheek to Cheek, l’album de jazz de Lady Gaga et Tony Bennett, est faite sous toutes ses formes ! Interviews pour des magazines, télévisées, à la radio, performances… Mais aussi via Internet ! Découvrez sur cet article les différentes promotions ‘web’ des deux amis et chanteurs :

24/09 - Tchat iTunes sur Twitter (Résumé FR)
Déclarations de Lady Gaga


► Ce qui a le plus surpris Gaga au sujet de Tony est son grand coeur, « aussi grand que son héritage. » Elle pense que c’est une légende, de l’intérieur comme de l’extérieur. La leçon la plus importante qu’il lui ait inculquée, est une leçon qu’il avait lui-même appris de Duke Ellington : « #1 : N’abandonne pas. #2 : Ecoute la règle #1. » Il est pour elle ce que Frank Sinatra avait été pour lui ; elle explique que ce qu’il a fait pour elle a changé sa carrière à tout jamais, et elle chéris réellement leur amitié.

► Sa chanson préférée de l’album est « Sophisticated Lady », que Tony a chanté pour elle. Elle dit pleurer chaque fois qu’elle l’écoute.

► Avec Cheek to Cheek, Gaga veut honorer « Mr Tony Bennett », et faire connaître le jazz à la plus jeune génération, sa joie, son authenticité. « Dans un monde avec de plus en plus de violence et de peur, nous espérons inspirer un moment plus simple. De la musique pour vos coeurs, pour méditer et être heureux. » C’est selon elle « la meilleure forme d’art qui ait émergé d’Amérique ».

► Elle pense que jamais rien aujourd’hui ne pourra égaler le génie des compositeurs comme Cole Porter ou Irving Berlin, mais que « c’est la beauté de la musique : l’évolution ».

► Gaga se sent plus libre en chantant du jazz, car ce sont ses racines, et c’est ‘rebelle’. « Plus tu brises des règles, plus tu es doué(e) à l’improvisation », dit-elle. L’enregistrement de l’album était très différent de celui d’un album pop, car toutes les chansons ont été enregistrées en une prise, sans autotune et avec les musiciens dans le studio. C’est pourquoi il était très dur pour elle d’enregistrer ‘Lush Life’ jusqu’au bout sans pleurer (c’est une chanson autobiographique pour elle) ; Tony l’a donc aidée.

► À propos de l’enregistrement de ‘Bang Bang’, Gaga explique : « Elle a été enregistrée pendant un show en live. Mon trompettiste était le meilleur ami de mon ex [Ndlt : Lüc Carl]. La performance était émouvante pour nous deux. »

► Par rapport au choix d’un graphisme « journal » pour les pochettes, Gaga explique : « Nous annonçons juste au monde entier, que nous allons faire des GROS TITRES QUI SWINGUENT. »

► Gaga pensait à Amy Winehouse chaque jour dans le studio d’enregistrement ; elle aimerait qu’elle soit toujours là. « Elle était ‘jazz’ au plus profond d’elle-même. »

Déclarations de Tony Bennett


► La toute première fois qu’il a rencontré Gaga, il s’est dit qu’il venait de rencontrer un génie. Le tout premier conseil qu’il lui ait donné a été de chanter avec des sentiments, avec le coeur. Il a également appris à quel point sa famille avait de l’importance pour elle ; il pense que la famille est quelque chose de très important dans ce business.

► ‘Cheek to Cheek’ est un titre parfait pour l’album selon lui car ils adorent être ensemble et chanter ensemble ; « on aime être joue contre joue ! » Il espère d’ailleurs chanter avec elle pendant encore longtemps.

Sa chanson préférée est « But Beautiful », car elle est selon lui très bien écrite et intelligente. De plus, ils ont passé un très bon moment en la chantant.

► Tony adorerait performer avec Gaga dans des salles de spectacle ; et cela « pourrait se faire ».

► Il pense qu’Amy Winehouse serait très fière de cet album.

► Pour lui, le jazz est la forme de musique la plus honnête qui puisse exister. Les artistes doivent être le plus honnête possible lorsqu’ils le chantent.

27/09 - Message « Operation Cheek To Cheek » sur GGD (FR)
Hey Monsters, ici Lady.
Il est temps de mobiliser notre communauté de monstres et de faire connaître le jazz à autant de monde que nous le pouvons ! Lorsque nous travaillons ensemble, nous pouvons tout faire ! Voici quelques idées quant à la façon de faire passer le message pour Cheek to Cheek dans les prochaines 72 heures !
 
Rappelez aux gens qu’il y a des prix spéciaux sur Amazon :

Buy #CheekToCheek
$6.99 Standard http://smarturl.it/CheekToCheekAmzSd
$9.99 Deluxe http://smarturl.it/CheekToCheekAmz

 
Postez à propos de la chanson exclusive iTunes en promouvant ma performance de BANG BANG :
http://gagadaily.com/news/bang-bang-live/
 
Partagez le lien mondial iTunes :
http://smarturl.it/CheekToCheek

 
Rappelez aux gens que la version Target contient ma chanson solo préférée ‘Bewitched, Bothered, Bewildered’. Et que l’album est aussi disponible en format physique à Walmart, Barnes and Noble, Walgreens, Walgreens, Best Buy, Rite-Aid, FYE, et des magasins de musique indépendants à travers tout le pays.
 
Faire passer ces liens et le mot à vos familles et vos amis, signifierait beaucoup pour moi et Tony. Vous m’avez toujours soutenue, et je vous soutiendrai toujours. Merci d’être là pour moi à travers le meilleur comme le pire. Ca fait du bien de vous voir tous sourire de nouveau et vous sentir passionnés par rapport à quelque chose que j’aime tant. Faisons-le !
 
Attrapez vos claviers, et faites feu ! C’est l’heure de jouer !
 
Avec amour,
Gagaloo
 
PS : JE VOUS AIME TELLEMENT ET JE PASSE LE MEILLEUR MOMENT POSSIBLE AVEC LA TOURNEE DE L’ARTRAVE, Je suis si heureuse et j’espère que vous êtes tous en bonne santé et heureux aussi !
HEY

28/09 - Questions/Réponses sur GGD (FR)
« Quelle est la chose la plus importante que tu voudrais que les monsters apprennent de l’expérience Cheek to Cheek ? »

J’aimerais simplement vous faire découvrir le jazz, si vous ne le connaissiez pas avant. Je suis tombée amoureuse du jazz à un jeune âge, et les monstres et moi sommes tellement similaires ; les histoires de nos vies, notre perspective du monde, notre vision de l’amour et de la communauté – je me suis dit que vous éprouveriez peut-être le même sentiment que moi lorsque j’ai entendu Billie Holiday pour la première fois, quand ma mère l’écoutait dans la cuisine.
Je veux que vous vous sentiez capables de prendre n’importe quelle direction dans la vie, et que vous soyiez vous-mêmes quoiqu’il arrive. C’est ce que j’aime dans le jazz, même si les enregistrements durent pour toujours, c’est différent chaque fois que Tony et moi chantons ensemble avec nos musiciens. L’improvisation est la clé pour être douée au jazz. Je pense aussi que c’est la clé pour être douée dans la vie. Enfin bref c’était une longue réponse, mais vous savez que je radote !

 

« Est-ce que le fait d’avoir travaillé avec Tony sur Cheek to Cheek va influencer ta façon d’écrire / enregistrer / produire tes futurs albums ? »

Je pense que oui. Ce qui ne sera que positif. Le Jazz est la musique la plus compliquée à créer, très différente de la musique classique ou du rock n’ roll, elle demande une compréhension totale de comment peindre avec les couleurs de la musique, et ce rapidement. Par exemple si Tony chante une note différemment pendant une performance, je dois alors m’adapter pour honorer son choix, de même pour les instruments, ils sont constamment en train de se répondre les uns les autres, et comme pour les conversations humaines, ce n’est jamais pareil. Je pense que, maintenant que j’étudie le jazz de nouveau, ce sens de la liberté, de la joie, et de la spontanéité va participer à mon évolution en tant qu’artiste.
De plus, les compositeurs sur cet album – Cole Porter, Irving Berlin, Duke Ellington, George Gershwin etc… sont, à mon avis, les meilleurs auteurs de chansons Américains du monde. Comme avec « Ev’ry Time We Say Goodbye », j’espère écrire des paroles aussi profondes et belles que celles-ci dans le futur. J’aime toute la musique que j’ai faite, mais je grandis. Et avec Bobby (mon manager), j’ai plus de temps pour grandir créativement. Je pense que tout ceci est une parfaite tornade.

 

« Que peut-on attendre de la tournée de Cheek to Cheek ? Ce sera dans des salles ou des stades ? »

Tony adore jouer dans des salles, et pour être honnête, après avoir chanté avec lui je comprends pourquoi. Même si les salles ne sont pas géniales pour, par exemple, de grandes fêtes comme notre artRave de monstres, la qualité du son dans des salles est juste exquise, donc tu peux entendre toutes les nuances subtiles de la musique. Je chante aussi beaucoup plus bas sur beaucoup de ces chansons, et ça me permet de m’entendre malgré vos cris de monstres sauvages !
Mais je sais que nous prévoyons de jouer dans des lieux de différentes tailles, pour s’adapter à la demande et faire connaître le jazz au plus de monde possible. Je voulais juste vous donner mon opinion sur les salles qui sont meilleures pour le jazz, où cette musique sonne mieux ‘acoustiquement’.

 

« Qu’est-il arrivé à Paradise ? Va-t-on l’entendre un jour ? »

J’espère ! Je l’ai presque finie, c’est ma première composition de jazz donc j’étais trop nerveuse pour la mettre sur l’album, même si Tony l’adore. Je ne voulais pas précipiter les choses, je voulais y passer plus de temps et continuer de me replonger dans mes racines du jazz, pour que ce soit fait aussi bien que possible. Ce que je peux vous dire, c’est qu’elle est inspirée par la soeur de mon père et lui-même, et les phrases qui sont échangées, sont en fait les mots qu’ils se sont dits juste avant qu’elle ne décède. Elle est morte très jeune, mais elle a écrit un poème sur le Paradis juste avant que cela arrive. C’est pourquoi la chanson s’appelle Paradise.

 

« Cheek to Cheek a-t-il vraiment guéri ton âme ? Si oui, peux-tu développer à ce propos ? »

Cheek to Cheek mais aussi Tony ont guéri mon âme. Avant, je m’allongeais, triste, à écouter de la musique – du jazz et de la pop comme Whitney Houston. Je ne savais pas pourquoi j’étais si triste. Mais j’ai réalisé ensuite que ma vie était devenue une machine à faire de l’argent, et je savais que j’avais le talent en moi pour évoluer davantage, montrer plus de mes habilités. J’ai étudié beaucoup de genres de musique différents pendant longtemps. Mon emploi du temps était trop dur, j’étais trop fatiguée, et alors là ton talent en souffre, et tu arrêtes de grandir.
Tony m’a aidée à prendre des décisions de vie importantes, et la musique aussi. Ca m’a rappelée pourquoi j’ai commencé dans la musique, en premier lieu. Alors maintenant, tout le monde autour de moi a le même but. Faire de supers albums, encourager et nourrir mon talent, me garder en bonne santé pour que je puisse me pousser à devenir meilleure, et bien sûr, faire connaître cette musique à autant de monde que possible. Nous sommes de nouveau une équipe. Ensemble, main dans la main, à se soutenir les uns les autres.

 

« Voulais-tu prouver quelque chose avec Cheek to Cheek ? »

En fait non, je pense que c’était plus important pour Tony que pour moi que les gens sachent que je sais chanter ! Il me le disait tous les jours, « Avec cet album je veux que le monde entende comme tu chantes bien et de façon naturelle. » Moi, j’étais juste si HEUREUSE de chanter comme ça de nouveau. Lorsque vous écoutez les chansons de l’album, vous m’écoutez moi en état de bonheur le plus complet, même lorsque les chansons sont tristes et que j’étais très émue.
J’aime profondément tous mes albums précédents, et je ne pense pas qu’ils soient superficiels juste car il y a de l’autotune et qu’ils sont électroniques. C’était le but de ces albums : faire de l’art à partir de l’artifice. Mais je n’ai pas aimé quand on a commencé à me traiter comme une marque, comme s’il n’y avait rien de plus que je sache faire – alors que je sais faire TELLEMENT plus.
La seule chose qu’il était important pour moi de ‘prouver’ j’imagine, – je préfère le mot ‘montrer’ -, c’est que je suis une honnête chanteuse de jazz, pas une chanteuse pop qui fait du jazz exceptionnellement. Surtout que je chante du jazz depuis plus longtemps que la pop. Je voulais rendre justice à mes albums.
J’étais plus inquiète de ce que Tony allait penser de mon chant, que n’importe qui d’autre.

 

« Si tu pouvais être sur scène avec une autre icône du jazz, vivante ou morte, qui serait-ce et pourquoi ? »

Ella, sans hésiter ! Elle m’obsède. Sa voix est tellement intéressante, belle, et tragique, c’était une femme très forte ! Et son scat (Ndlt : style de musique de jazz) est le meilleur du business. Duke Ellington, ou Louis Armstrong, sont mes préférés aussi.

 

« Quelle est le conseil #1 que Tony Bennett t’a donné, que tu garderas en tête pour toute ta carrière, même lorsque tu feras de nouveaux albums et auras de nouveaux projets ? Y a-t-il un instrument de jazz en particulier qui t’attire lorsque tu l’entends ? »

Il m’a transmis un conseil que son meilleur ami Duke Ellington lui avait donné. « #1 – N’abandonne pas. #2 – Ecoute le #1. »
Je suis attirée par les instruments du jazz en général. Je ne sais pas si je peux choisir, car c’est quand on joue tous ensemble que la musique devient plus complexe. Mais j’adore la trompette et le piano. Avec le solo de Brian sur Bang Bang où il regrette la perte de notre ami, mon ex, et où je pleure sa perte également. Nous n’avons pas eu de nouvelles de lui depuis des années. Ce solo de trompette est tellement honnête et douloureux. C’est un trompettiste incroyable.

 

« Qu’est-ce que ça te fait que Cher approuve ta reprise incroyable de Bang Bang ? Et qu’est ce que tu as ressenti lorsque tu as reçu cette standing ovation (très méritée) ? »

Ca signifie vraiment beaucoup pour moi que Cher me soutienne, surtout que ça n’a pas toujours été le cas. Je trouve que les artistes devraient se soutenir les uns les autres, c’est ainsi que l’on perpétue la musique et l’art. Dès que l’on commence à se rabaisser les uns les autres, nous devenons des clowns pour le public, et la signification derrière notre travail s’évapore dans un nuage de brouhaha. Je ne veux pas dire qu’un artiste n’a pas le droit de défendre son travail, ou d’avoir des opinions sur les autres artistes, mais je pense que Cher est un vrai exemple à admirer. Elle a tout, elle a tout eu, elle continuera de tout avoir et elle est satisfaite de toutes les bénédictions dans sa vie. C’est comme cela que je veux être. Reconnaissante.
Tony et moi avons été très émus par les critiques enthousiastes et les standing ovations par rapport à ce projet. En particulier après l’an dernier, je me suis en quelques sortes attendu au pire. Mais la musique a vraiment parlé pour elle-même.
Ca a été très sympa, et je suis heureuse de vous voir tous heureux. Je détestais vous voir vous faire harceler car vous étiez mes fans à ce moment là, merci d’être resté avec moi. À l’artRave je vois le succès de cet album dans vos yeux, et c’est là que réside la vérité. Les gens aiment juste vous rabaisser lorsque vous possédez beaucoup, mais je peux toujours recoudre la couture de cette robe, avec l’aide de tous mes monstres. Je vous aime.

 

« Cela a-t-il été facile de se balancer entre Cheek to Cheek et ARTPOP récemment, et peut-on attendre plus d’albums de Jazz (et de pop avec un peu de chance aussi ?) »

J’adore me balancer entre les deux, j’ai plusieurs personnalités de toute façon (Haha ! Révélation choquante !) Donc ce côté rebelle et extrême de moi-même adore faire les allers retours, je ne m’ennuie jamais. Je fais toujours ce que j’aime, et je peux avoir les deux. Certains jours je me sens calme, d’autres j’ai besoin de m’emporter. Ces parties de moi seront toujours là, c’est mon âme à deux tons.
Ce ne sera pas mon dernier album de jazz, et ARTPOP n’était pas mon dernier album pop. J’ai encore BEAUCOUP d’années devant moi pour faire de la musique et je me sens plus forte que jamais, comme quand j’ai déménagé pour la première fois à Hollywood pour commencer ma carrière. Je suis de nouveau une battante. Mettez moi dans l’arène. Sonnez la cloche, je suis prête à affronter la vie !

28/09 - Shoot et Interview (ANG) pour Yahoo Style
► Photoshoot :
GGV04GGV01GGV02GGV05

► Interview (anglais) :

Lady Gaga on Fashion, Sexuality, and her 40 000 Square Foot Costume Archive

From the moment that Lady Gaga entered the pop sphere (and ultimately flipped it on its head), her energetic dance anthems, soulful ballads, and eccentric outfits have left us wanting more. Within the span of five quick years, she has managed to rule the pop charts, successfully enrapturing and enlivening a generation of little monsters along the way. Today marks a new chapter in her epic musical catalog with the release of Cheek to Cheek, a delightful album of jazz standards performed and recorded with the eternally suave Tony Bennett. Comprised of 12 covers from the Great American Songbook, it marks a new era for the ever-evolving artist. We caught up with “Lady” (as she introduced herself) to talk about her most recent stylistic shift, documented in the selfie portraits that she sent exclusively to Yahoo Style.
 
Earlier this year it was all about ArtPop and now Cheek to Cheek, which is totally different. Congrats! How is it going?
Thank you! I’m having a magical time. I’m actually on my way to Belgium now to meet Tony and perform with him at the Grand Place. I’m so excited.
 
How has the fashion differed with the new album?
I tend to reflect my fashion with my mood. During ArtPop my mood was kind of a mess. It was erratic. I was shape shifting on a daily basis trying to find my happiness. With Cheek to Cheek, it’s totally different. I’m in a serene place. I feel I’m my peaceful, young musician self. I’ve been enjoying dressing up, and you know, feeling like a lady. I had been working with Tony for two years recording, and [when we started] I was quite blond, but I found the sexuality of it all to be quite distracting. It was unnatural in a way. So I began to experiment with the hair that I had back in high school. It was dark and curly. More natural. Something about jazz makes me not care about the way I look.
 
We caught your performance during New York Fashion Week, didn’t your sister make that dress?
Yes, she hand smocked all that leather herself. I was less comfortable being blond, but that’s okay. It was not so much about showing off the breasts or the hair. It was form fitting. The silhouette, the shape the feel. Those are all the elements that are reflected in jazz.
 
You recently were asked about your style and said, “I’m a different expression of the same woman.” Are you channeling different women with these varied looks?
I feel like I carry the spirit of many fashionistas that came before me. I feel a very strong kinship to them. The history of art and the history of fashion are very important to me. My fashion is something that people are going to pay attention to. They are going to talk about it. I feel very deeply for Isabella Blow. For Alexander McQueen. His fearlessness is something that I think about a lot. With this album, I am channeling his rebelliousness. Because if you think about it jazz is the most rebellious form of music. It’s totally different from my previous message where there was an intention behind each look. Jazz brings out the fighter in me. The type of clothes that I’ve been wearing is less form fitting. Other days I’ll wear something more corseted and glamorous. Right now I’m wearing a leather jacket that my sister made me withCheek to Cheek painted on the back and piercings and bleached brows.
 
Does Tony ever comment on your look?
I sort of expected him to be honest. I kind of expected him to say, ‘Oh she really shouldn’t wear that or perhaps you’d want to try this,’ but Tony is very open to who I am. He’s very accepting of me as a person and as an artist. I’ll come downstairs wearing a dress, and he’ll say, ‘Oh Lady, you look so different today, so beautiful. Thank you for always looking so nice.’ He has a different view on things. You know when we started singing songs from the Great American Songbook…Actually Tony calls it the Fred Astaire Songbook since he really popularized that music and it introduced Fred Astaire to the world for the first time…Anyway, around that time there was Ginger Rogers who dressed so beautifully. So elegant. So I think of her. I am a woman of many references. That’s what I want my fans to take away from all of this. You can be every icon. With ArtPop you put the art first, and now I get to put my money where my mouth is. I’m doing a most rebellious thing by singing jazz. It’s so complex and so improvisational.
 
Let’s talk about the outfits. What do you do with all of those glorious clothes? Do you have an archive? It must be incredible!
I do. I have a huge archive in Los Angeles. It’s 40,00 square feet. I have every single outfit. All those pieces mean so much to me. I’ve kept every single one.
 
That’s impressive.
I don’t wear fashion, I am fashion. I don’t mean that to sound arrogant or rude or anything like that but you know when you just love something so much it just hurts. Like when the topstitching is just perfect. The beading is exquisite. It’s like a love affair. Those clothes are so special. I have another relationship with fashion that goes beyond just wearing clothes.
 
Not only are you fashion but also beauty. Any beauty tips to share?
I think that I am the most beautiful when I’m feeling happy. Keeping your heart peaceful. You should never wear anything you don’t want to wear. Whether you are a man or a woman you should dress and present yourself like the god or goddess that you are…

29/09 - Interview pour BreatheHeavy (Extraits FR)

Cliquez ici pour lire l’interview entière

• À propos de ses débuts dans l’industrie :

Lorsque j’ai déménagé à Los Angeles, la musique était devenue plus basée sur la ‘dance’ car les producteurs étaient très excitées par cette jeune fille de New York qui écrivait des chansons dance, un peu influencées par l’electro-clash. Une fois que ‘Just Dance’ a décollé, je n’ai rien fait d’autre que de baisser la tête et me mettre au travail, et je n’ai jamais regardé en arrière. Après plusieurs années à faire ça, j’ai commencé à vraiment m’épuiser. J’ai dit de nombreuses fois aux gens autour de moi que j’avais besoin de ralentir, que j’avais besoin de plus de temps pour être créative, d’y passer plus de temps et me concentrer sur mon art, me construire en tant que vocaliste, continuer d’étudier en tant que musicienne. On n’apprend pas tout sur la musique au début, en une seule fois. On apprend constamment. J’avais l’impression de ne pas pouvoir continuer de grandir, car j’étais sur cette machine à faire de l’argent qui n’en finissait pas.

 
• À propos de la performance de ‘Bang Bang’ et de Lüc Carl :

Une histoire intéressante derrière Bang Bang, est que mon ex petit copain, Lüc Carl, était aussi le meilleur ami de Brian Newman (le trompettiste qui joue avec elle sur cette chanson). Nous n’avons pas vu ou parlé à Lüc depuis presque 2 ans, donc cette performance est très émouvante pour nous. C’était une romance, un au-revoir… très douloureux. Je pense que ça rend la performance très honnête. On a son ex petite-copine et son ex meilleur-ami qui se jouent l’un à l’autre, et il y avait quelque chose qui nous brisait le coeur à tous les deux.

 
• À propos de ses addictions / sa sobriété :

Je n’ai jamais cessé d’être honnête à propos de mes batailles contre mon besoin de boire ou de prendre de la drogue depuis que j’ai seulement 19 ans. J’ai trouvé ma sobriété à travers ma relation avec Tony Bennett, car il m’a aidée à me guérir en chantant ces chansons. J’aurais probablement pu chanter ‘Lush Life’ jusqu’au bout, mais il m’a dit de respirer et de permettre à l’histoire de vivre dans la chanson. De cette façon, on ne peut plus se blâmer soi-même pour ses faiblesses. Tes faiblesses deviennent tes triomphes.
 
Je lui ai demandé si elle avait peur de perdre sa ‘sobriété’ lorsqu’elle recommencera à se concentrer sur la pop.
Non, pas du tout ! Je pense que c’est une bataille au quotidien pour tous ceux qui ont vécu ce genre de chose. Et, je ne suis pas entièrement sobre. Je fais de la méditation et du self-control. Je suis très concentrée sur ma carrière. Je me sens de nouveau comme à l’époque de ‘The Fame’. J’ai cette faim au fond de moi, surtout car c’est un nouveau genre pour moi. C’est presque comme si je sortais mon premier album. Je veux rendre Tony fier, et c’est sûr que je vais continuer à écrire des chansons pop. Pour moi le jazz est de la pop.
Ne t’inquiète pas ! Ce n’est pas la musique qui contrôle l’expression de ma solitude. C’est moi, et je me sens très heureuse lorsque je suis seule. Ma solitude est quelque chose qui renforce mon art. Je l’ai acceptée. Je me sens très libérée, très heureuse. Comme un tigre sorti de sa cage, ou un oiseau qui vole pour la première fois depuis longtemps. Peut-être comme un Phoenix. Mes ailes ne sont plus cassées.

 
• À propos des rumeurs concernant son éventuel duo avec Britney Spears :

Nous en avons discuté. Je pense que Britney est une fille adorable, mais il n’y a rien de prévu pour le moment.

 
• À propos des performances d’ARTPOP dans les charts

Je pense que le succès peut prendre beaucoup de formes différentes. Le succès dans les charts est incroyable, et quand cela arrive… mon dieu… ça change la vie de l’artiste. C’est une expérience qui rend humble. Je ressens une gratitude extrême pour les incroyables records de ventes que j’ai atteints ces dernières années. Mais lorsqu’un album ne vend pas autant, je pense que le succès est dans son influence. J’ai été très excitée de voir qu’ARTPOP avait influencé d’autres choses. Ce sens de la liberté créative – c’était plus important pour moi que n’importe quoi d’autre. Le plus important est toujours le message. Peu importe ce qu’il se passe, je suis heureuse des résultats car je me sens bénie juste d’avoir une carrière. Je suis heureuse d’avoir une voix dans ce monde, et heureuse de faire de la musique chaque jour et d’être avec mes fans.

03/10 - Tchat sur Reddit.com (Extraits FR)
[Voir le tchat entier]
(Pour voir la question posée, cliquez sur ‘contexte’)

Je suis toujours en train de finir Paradise. Ce serait ma première composition de jazz donc je voulais la rendre parfaite !

 

À propos des changements de paroles sur ‘Bang Bang’ :

Parfois je change des paroles dans les standards, pour les rendre plus personnelles. Je pense à mon ex-petit-copain, il a épousé quelqu’un d’autre. « Pas pour moi, les cloches de l’église n’ont pas sonné. »

 

À propos de la Meat Dress :

Il y avait un message derrière cette robe. Je l’ai portée en allant aux VMA’s avec des soldats gays qui avaient été licenciés de l’armée, pour faire un constat. Lorsque nous mourons, la viande sur nos os n’a aucune sexualité, aucune différence. Nous ne devrions pas faire de discrimination contre ceux qui veulent donner leur vie pour protéger les Américains. Car lorsque nos vies sont prises, nous sommes tous de la viande, de la même façon.

 

Mon tatouage préféré est celui que je me suis fait faire la nuit dernière à Hambourg, c’est la Monster Paw, le symbole de mes fans, puisqu’ils ont levé leurs pattes dans la foule chaque soir depuis que nous sommes devenus une communauté. Je le chéris pour ce qu’il représente, la loyauté, la dévotion, et la force que nous partageons. Je le voulais gravé en moi pour toujours, <3

11/10 - PeopleGreece.com (GR, ANG / Extraits FR) - NOUVEAU
[Voir l’interview originale (en grec)]

Interview en anglais

What did you think of Greece? This was the first time you had a show in our country.

Greece is one of the most important countries in the world. My stay and my show in Athens are something I will always remember. I personally felt an amazing connection with the culture of Greece. All three days I stayed there I was shocked with the amount of people that were waiting outside the hotel. I loved Athens and I had a lot of walks in the historic city center. It was my first show in Greece and of course I’m coming back whenever you call me.

 

Your new album is called Cheek to Cheek and you are collaborating with singer and jazz legend Tony Bennett. The album got released 20 days ago. It’s something completely different than what we’ve used to have you doing all these years.

I was always an erratic character. I’ve been admiring jazz since I was 13 and I really wanted to try it. Frank Sinatra once said that Tony Bennett is his favorite artist, something I realized too when I met him. He’s very generous and it’s a big honor working with him. I’m proud of all my previous songs and I’m not regretting anything from my past. Cheek To Cheek is an album I really wanted to make. I think I’m at my best at the moment, both vocally and professionally. I would also like to note that Tony was with me in Athens those 3 days. Of course nobody noticed because we didn’t made an appearance together.

 

You recently had a new trumpet tattoo on your arm. Reports say that your father was furious about it. Is it true?

The truth is my father isn’t happy every time I get a tattoo, but I got it in a place where I could be both a lady and a tramp (referring to the song with Tony).

 

During the Born This Way Ball Tour you broke your hip. This, plus exhaustion caused you to cancel it. You work non stop. Do you do it for the money or is it more of a personal need?

No, I’m not doing it for the money. After my first songs, which became big hits, I had no longer money issues. But when you’re an artist, you get addicted and you always want to do things. That’s why you need to have the right people around you, who will protect you, meaning that they will stop before they start treating you like a product. Unfortunately during the Born This Way Ball they didn’t protect me and treated me like a piece of meat. Like I was disposable and the moment I stopped making them profit, they moved to the next artist.

 

The gay community loves you. Some would say that you built your career around it. Is it something you’re really into, or did you do it for marketing reasons?

It was something completely unexpected. My first hit (Just Dance) was first acknowledged by the gay community. Of course later in my career my songs had appeal on everyone and I’m really thankful for that. My favorite song is You and I, and also Bad Romance, which people have linked me to most.

 

Who are your musical influences?

David Bowie, Queen, Freddie Mercury, Michael Jackson. I would like to say Madonna, but let me tell you something. If I was an established artist, I would love to help younger artists.

 

So, are you implying that Madonna has no soul?

You said it, not me!

 

After many years, what’s the thing you would want to follow you?

Because I’ve been bullied myself, I think of the youth a lot. Even if a single kid finds comfort in one of my songs, that would be the biggest success for me. There’s a message into everything I do. When I wore meat on my head and body, I didn’t do it for fun. I wanted to show that some people treat us like a piece of meat.

Traduction d’extraits

Pendant le Born This Way Ball Tour, tu t’es cassé la hanche. Cela, ajouté à l’épuisement, t’a obligée à annuler la tournée. Tu travailles sans arrêt. Le fais-tu pour l’argent ou est-ce un besoin plus personnel ?

Non, je ne le fais pas pour l’argent. Après mes premières chansons, qui sont devenues de gros hits, je n’avais plus aucun problème d’argent. Mais lorsque tu es une artiste, tu deviens vite accro, et tu veux toujours faire de nouvelles choses. C’est pourquoi tu as besoin d’avoir les bonnes personnes dans ton entourage, qui te protègeront, c’est à dire qu’ils arrêteront avant de te traiter comme un produit. Malheureusement pendant le Born This Way Ball, ils ne m’ont pas protégée et m’ont traitée comme un morceau de viande. Comme si j’étais jetable et qu’au moment où j’arrêterais de leur rapporter de l’argent, ils passeraient à l’artiste suivante.

Qui sont tes influences musicales?

David Bowie, Queen, Freddie Mercury, Michael Jackson. J’aimerais dire Madonna, mais laissez-moi vous dire quelque chose. Si j’étais une artiste établie, j’adorerais aider les jeunes artistes.

 

Alors insinuez-vous que Madonna n’a pas d’âme ?!

C’est vous qui l’avez dit, pas moi !

 

Après de nombreuses années, que voudrais-tu que l’on retienne de toi ?

Comme j’ai été moi-même harcelée, je pense beaucoup à la jeunesse. Si ne serait-ce qu’un seul jeune trouvait du réconfort dans une de mes chansons, ce serait le plus gros succès pour moi. Il y a un message dans tout ce que je fais. J’ai porté de la viande sur ma tête et sur mon corps, je ne l’ai pas fait pour m’amuser. Je voulais montrer que certaines personnes nous traitent comme un morceau de viande.

Partagez

19 commentaires on “Lady Gaga & Tony Bennett en promo Web”

  1. J’ai vu une pub tv de cheek to cheek hier soir sir canal +

    Je pense que cette album est super pour la carrière de gaga et aussi pour tony et tous les fans des chacun des deux artistes.
    Cela va permettre à tout le monde de decouvrir une autre culture

  2. @cholera , lit bien Q/A de gagavision elle dit que ARTPOP n’est pas son dernier album pop !

    Les Q/A de gagavision est juste énorme elle a prit le temps de répondre avec de longues réponses ! C’est vrai cool on la sent heureuse plus forte et honnête ;) elle a répondu a tout ce que je voulais savoir ^^
    Par contre l’opération Cheek to Cheek c’est marrant mais ça fait vraiment genre les fans vous devez faire ma promo !

  3. Ça fait du bien de la revoir comme ça :D Heureuse et reparti pour un bon moment, je penses qu’on est tous fières d’elle pour tous ce qu’elle a enduré durant cette année et je crois qu’on peut dire merci a Tony pour lui avoir redonner espoir :D

  4. Whaou, je ne sais pas qui a traduit tout ça, mais félicitations! C’est très bien fait et ça a du demander beaucoup de travail. Je suis très heureux qu’elle soit si heureuse, si déterminée. De plus CTC lui a donné une tellement bonne image, c’est complètement fou! Tout à l’heure j’ai regardé les commentaires d’un article récent d’elle sur Charts in France et c’est impressionnant, elle n’a quasiment que des commentaires positifs alors qu’avant on en trouvait presque aucun :0
    Bref tout ça pour dire que cet album va certainement relancer sa carrière! Je sens que son prochain album pop sera une tuerie (même si je trouve ARTPOP très bon tout de même)

  5. hum « l’opération CTC » c’est un peu ‘moyen’ je trouve, ceci dit il est toujours bon de rappeler aux gens qu’ils peuvent acheter et non pirater l’album ><

  6. J’adore l’interview de breatheheavy !!! Donc que tout le monde se détende elle vient de dire explicitement qu’elle continuera la pop (meme si j’en doutais pas ^^) Gaga vie pour la musique donc on a encore beaucoup de chose à voir ;)

    Par contre pour britney c’est dommage que rien ne soit prevu, mais bon y’a plus qu’a attendre, j’ai peur que ca fasse comme avec cher !

    et Gaga ne dénie pas ses precedents albums, elle dit juste que maintenant qu’elle a chanté avec Bennett et qu’elle a decouvert plus de chose sur sa musique et sa voix, elle va arreter d’utiliser l’autotune, mais elle ne dit pas que ses anciens albums sont nuls, loin de la ! J’aime beaucoup sa facon de dire que rien n’est acquis et que meme si on est en haut des charts on a toujours quelque chose à apprendre ;) ! Hate de voir l’interview en entiere, merci beaucoup pour la traduction !

    1. L’interview est entière sur leur site, en fait on n’a pas tout traduit car elle se répète sans cesse (« je fais du jazz depuis que j’ai 13 ans » et compagnie !) donc seulement les extraits les plus importants ont été traduits :)

  7. Comment être objectif … Hum , Gaga et Brit Brit? Pas possible en live :-/ (Gaga l’eclipserai direct) mais pourquoi pas un duo en studio , ça pourrait être marrant!

  8. Le truck avec Madonna la. Il y avait pas besoin … La promo Cheek To Cheek est Sublime ainsi que l’album, pas besoin de lancer une pique à Madonna. Même si je suis d’accord, ça peut faire parler de Lady Gaga en mal.

  9. J’ai pas trop compris le truc avec Madonna, elle raconte quoi gaga? je comprends pas où elle veut en venir en faite le « Si j’était pas une artsite établie » on peut m’éclairer svp :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *