Interview DJ White Shadow

GGV_Interview_DJWS

DJ White Shadow qui est connu pour avoir produit et participé à la composition de plusieurs chansons de Lady Gaga sur les albums Born This Way et ARTPOP a récemment donné une interview au magazine A Drink With dans laquelle il s’est confié au sujet de sa relation professionnelle et personnelle avec Gaga, sur la création de la chanson « Do What U Want » mais également sur quelques soirées auxquelles ils ont assistées ensemble !

Retrouvez ci-dessous la traduction des propos de DJ White Shadow :

Lire l'interview (FR)

A PROPOS DE SA RELATION SPECIALE AVEC GAGA :
Je crois que la raison pour laquelle ça s’est bien passé c’est parce que j’étais préparé à ce que ça se passe très mal. Je m’attendais à ce que ce soit un désastre et ça n’a pas été le cas. Lorsque nous nous sommes rencontrés j’ai vraiment sincèrement apprécié sa personne.

Les dernières expériences que j’avais eues avec des artistes féminines n’avaient pas été bonnes pour moi. Je n’ai pas eu forcément de déclic avec ces personnes. Habituellement je n’ai pas de pensées négatives comme celles-ci. Je crois que j’avais bu deux verres de punch juste avant d’y aller et les choses ont pris une super tournure. J’ai adoré son éthique professionnelle et je ne savais pas quelle était talentueuse lorsque je l’ai rencontrée… J’étais très choqué d’une façon positive et lorsque les choses ont continué il n’était pas tellement question de faire de l’argent ou de fabriquer un produit il s’agissait juste de traîner ensemble, de s’amuser et d’être créatif. C’était un environnement très réel pour moi. Nous n’avons pas forcé notre amitié. Le gros problème à Hollywood ce sont les amitiés forcées. Vous pouvez travailler avec quelqu’un sur une émission de télé et dire que vous êtes potes, alors que vous vous fichez de cette personne. Je tiens sincèrement à elle, elle est comme une soeur pour moi. Je l’aime énormément. C’est une personne géniale, nous nous connaissons depuis longtemps. Si je recevais un appel pour travailler avec elle maintenant, je ressentirais exactement la même chose que ce que j’ai ressenti la première fois que j’ai travaillé avec elle. C’est une personne géniale, très talentueuse et exceptionnelle.


A PROPOS DE SA RELATION PROFESSIONNELLE AVEC GAGA :
Il y a tant d’histoires. J’ai 100 versions différentes de certains de nos enregistrements. J’ai des choses qui étaient des idées pour des singles et qui sont devenues des trucs que nous n’avons pas utilisé. Je pense que chaque chanson a une histoire intéressante. Toutes les chansons sur lesquelles nous avons travaillé ensemble ont été créées sur la route. Elle écrit le mieux lorsqu’elle donne des concerts, qu’elle interagit avec des gens tous les jours, qu’elle écrit en coulisses, à l’hôtel et dans le bus. Certains trucs viennent de conversations littérales. Nous pouvons être en train de siroter des verres et quelqu’un dit quelque chose et elle s’exclame, « Oh, merde ! » et elle le note et puis ça devient une partie d’une super chanson.


A PROPOS DE LA CREATION DE « DO WHAT U WANT » :
« Do What U Want » est la création musicale la plus bizarre de toute l’histoire de la musique. C’est vraiment la chanson préférée que j’aie jamais faite. Gaga a tout fait elle-même et puis juste avant de terminer l’album – nous devions littéralement le rendre dans les deux semaines – j’ai écouté la chanson et j’ai entendu quelque chose que R.Kelly avait fait récemment. Je me suis dis que je devrais l’appeler et voir s’il voudrait apparaître sur la chanson, juste pour voir comment ça sonnerait. J’ai demandé à Gaga et lui ait dit, « Si j’appelais Rob [R.Kelly] et que je lui demandais s’il accepterait de faire ça, est-ce que ça t’intéresserait ? » Elle m’a dit, « Ouais. » Je l’ai appelé et il n’a pas répondu. J’ai appelé son manager, qui m’a répondu et je lui ai dit, « Peux-tu me passer Rob ? » Il m’a répondu, « Il dort. » J’ai dit, « J’ai quelque chose de bon, réveille-le. » Il m’a littéralement rappelé 10 minutes plus tard et je lui ai dit que Gaga était dans le studio et qu’elle avait une chanson que je voulais vraiment lui envoyer. J’ai dit qu’il pourrait faire ce qu’il veut. Il a dit « Ok, » et je lui ai envoyé. Nous avons terminé une tonne de travail en studio. Je suis rentré à l’hôtel, et en me réveillant le matin je l’avais reçue en retour dans ma boîte mail. Il l’avait envoyée dans la matinée avec tous les ad-libs. Ils étaient dans un bus de tournée alors je n’ai aucune idée de comment ils ont fait. J’ai écouté cet enfoiré au moins 25 fois dans la matinée. Je n’ai même pas appelé Gaga ce matin-là. Je l’ai écoutée seul à l’Andaz à Los Angeles et on pouvait voir tout Hollywood à travers ce truc. J’étais assis là, en train d’écouter ça à fond sur les haut-parleurs et je me suis mis à pleurer. J’étais très impatient. Je l’ai donnée à Gaga, je l’ai joué pour elle dans le studio. Elle était surexcitée, nous avons rappelé Rob et lui avons dit, « On la garde. Ne change rien, on va la garder telle quelle. » C’est de cette façon que travaille R.Kelly. Il y a très peu de gens qui travaillent ainsi.


A PROPOS DES SOIREES AUXQUELLES IL S’EST RENDU AVEC GAGA :
J’étais à Londres lorsque Chris Martin et Jay-Z ont performé pour la cérémonie de clôture des Jeux Paralympiques. Après ça ils ont fait une fête à The Arts Club, alors je m’y suis rendu avec Gaga. Tout d’abord, j’adore Jay-Z en tant qu’artiste et en tant qu’être humain. C’est une personne fantastique. J’étais tellement impatient d’y aller, je m’impatiente très rarement à propos de quoi que ce soit, et j’étais surexcité d’aller à ce truc en particulier. Gaga est incroyablement accueillante quand je m’impatiente pour des trucs. Elle a dit quelque chose comme, « Je vais m’assoir là, toi là et Jay tu t’assieds ici. » Alors je m’assieds juste à côté de Jay-Z et il sert des verres aux gens. Je suis assis là et il y a moi, Gaga, Chris Martin, Gwyneth Paltrow, Rihanna, peut-être Rick Ross et Jay. Je suis assis là à table avec 80 personnes et je me dis, « Cette journée est la meilleure ! » Ils sont tous en train de boire et j’essaie juste de parler à Jay-Z durant tout ce temps. Nous parlons de trucs cool, super cool, et nous buvons juste des verres.

La musique était pourrie. C’était horrible. Gaga me dit, comme à un abruti, « Donne-leur ton téléphone, qu’ils passent une mixtape. » J’ai répondu, « Je n’ai aucune mixtape. » Et puis Jay m’a dit, « Mec, t’es un DJ et tu n’as aucune mixtape ? » Alors je suis allé sur mon SoundCloud et j’avais quelques mixes trap sur mon téléphone, je l’ai donné à l’agent de sécurité qui l’a branché. C’était comme du Chief Keef, sale, Soulja Boy et du hip-hop vulgaire. Ca a changé toute l’ambiance de la soirée. Tout le monde levait les mains en l’air et s’éclatait. Je me suis dit, « C’est le meilleur jour de toute ma vie. Jay-Z s’éclate sur ma mixtape; je bois du putain de whisky et je traîne avec Chris Martin et Gwyneth Paltrow, » puis Gaga se tourne vers moi et me dis, « Nous devons y aller. » Nous avons fini par partir parce qu’elle était en tournée, mais ce furent les meilleures 45 minutes de ma vie.

Je pense qu’Eminem est l’un des paroliers les plus doués de l’histoire du hip-hop et aux dires de tous un individu extraordinaire également. Je les ai vus lui et Jay-Z à Detroit. J’ai bu des shots de tequila en coulisses avec lui, Jay-Z et Gaga. C’était vraiment génial. En fait, il n’a pas bu de shots de tequila. Ce sont Jay-Z, Gaga et moi qui avons bu des shots de tequila. Je crois qu’il était sobre à ce moment-là.

Traduction par © Garance & © Christelle @ Gagavision.net

Partagez

7 commentaires on “Interview DJ White Shadow”

  1. Wow merci gagavision! C’est fou on pense pas comme ça que Gaga rencontre autant de grandes stars en dehors de grands événements ☺️

  2. Wow je m’imagine être sa place se retrouvant dans une pièce avec Lady Gaga, comme si c’était ma meilleure pote, Jay-Z, Chris Martin, Rihanna, Gwyneth Paltrow,… Ça fait super bizarre x)

  3. Je comprend maintenant quand gaga disait qu’ elle traînait avec Rihanna lorsque en 2013 il y avait des rumeurs de duos entre elles sur sexx dreams.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *