Vanity Fair

Comme vous le savez, Gaga avait fait un shooting en plein New York par Annie Leibowitz. Et bien voici désormais la superbe couverture officielle ainsi que quelques photos issues du magazine!

Via Keiji Akashiya

Voici une vidéo backstage!


Retrouvez en une seconde ici!

 
MAJ : Retrouvez ci-dessous la traduction de l’article de Vanity Fair !

Centre Culturel et Jardins Botaniques de Snug Harbor, Staten Island, New York, le 11 octobre 2011 : Lady Gaga réalise le clip de son nouveau single, « Marry the Night ». Elle en a écrit la trame il y a plus d’un an et me dit que c’est « autobiographique ». Au moment où vous lirez cette histoire, il y a des chances que le clip soit sorti, et bien qu’elle ne le dise pas clairement, elle veut que les gens interprètent le clip pour eux-mêmes. Mais cette nuit-là, pendant que le tournage a lieu sur un plateau fermé, il est clair que c’est une histoire très, très personnelle. Il y a des plans de Gaga dans une salle de danse, alors qu’elle commençait tout juste sa carrière. Il y a une scène où elle porte son clavier en haut de la volée de marches menant à son vieil appartement, avec des voisins qui sortent de leur appartement pour la fixer. Le directeur de la photographie est Darius Khondji, qui a fait le « Midnight in Paris » de Woody Allen, et Gaga parle à Darius dans un français presque courant. Elle rit lorsqu’elle repasse le moment où elle tombe dans les marches – très physique, dans le style de Lucille Ball – avec son clavier. Puis il y a les deux scènes qu’elle dit dépeindre le pire jour de sa vie.
 
Il y a un peu plus d’un an et demi, lorsqu’elle m’a parlé du « pire jour de sa vie », elle disait qu’elle n’en avait jamais parlé avant. Mais tout ce qu’elle révélait à cette époque c’est qu’elle avait appelé sa mère, qui avait hurlé dans le téléphone et était allée la chercher à son appartement de Stanton Street, et qu’elle s’était faite jeter par son premier label, Island Def Jam, le même jour. Peu de temps après, elle et sa mère sont allées rendre visite à sa grand-mère en Virginie Occidentale. Maintenant, dans ce clip, elle dit qu’elle revit le « pire jour de sa vie ». Dans une scène, Gaga, avec des ecchymoses évidentes sur le corps, a l’air complètement droguée et à côté de la plaque alors qu’on la fait rouler sur un brancard dans un hôpital – qui, me dit-elle ostensiblement, est une « clinique pour femmes ». (Bien que, dit-elle, dans ce clip « les infirmières portent des ‘uniformes’ Calvin Klein et des chaussures Yves Saint Laurent. ») Après cette scène d’hôpital, une femme jouant le rôle de sa meilleure amie, Bo, la ramène à son appartement de Stanton Street, où Gaga se déshabille et se met au lit. Elle porte des sous-vêtements qui sous-entendent ce qui a pu se passer dans cet hôpital. Puis, après qu’elle se soit mise au lit, elle reçoit un coup de téléphone l’informant qu’elle est virée de son label. Avant de tourner cette scène, Gaga demande à ceux qui sont assemblés dans sa caravane jusqu’où elle peut aller. Elle décide d’y aller à fond. « C’est chaotique, » dit-elle, « et triste. Mais je ne veux pas que ce soit sans danger. Il faut que ce soit humiliant. »
 
A l’extérieur du plateau fait pour ressembler à son appartement d’origine – avec un matelas sur le sol, des assiettes sales dans l’évier, une plaque chauffante, des boites de céréales ouvertes, une veste en cuir posée sur une chaise, un clavier – elle se prépare à tourner la scène. Elle porte une perruque noire et courte et une robe de Stéphane Rolland avec du sang en latex sur les ourlets. Elle et « Bo » portent des gants et des talons. « On dirait qu’on sort tout juste de l’église, » dit-elle pour plaisanter, puis boit une gorgée d’une bouteille de Jameson. Je marmonne quelque chose sur la manière dont l’Eglise Catholique verra cela. « Quoi, comme si j’étais leur fille préférée pour commencer ? » demande-t-elle. Clairement, ce qui s’est passé était traumatisant. Désormais ce clip est une expérience cathartique pour elle. La bande-son se met en route ; elle me dit que c’est la sonate « Pathétique » de Beethoven. Alors qu’elle se prépare à tourner la scène, elle commence à pleurer, et prend dans ses bras son chorégraphe, Richie Jackson. Elle est la réalisatrice et l’actrice et, dit-elle, avec ces deux boulots « Je dois trouver mes repères. » Puis elle ajoute, « Je me prépare à revivre le pire jour de ma vie. » Les larmes coulent sur son visage, puis elle se tourne vers moi. Mais, dis-je, tu as gagné. Tu as gagné.
 

Traduction par Christelle.
Toute reproduction totale ou partielle est formellement interdite sans autorisation préalable.

Partagez

61 commentaires on “Vanity Fair”

    1. il sera certainement censuré xD on se croiraient sur un site sur selena gomez , entre ceux qui sont choqués a la vu de la photo nue et la probable future censure du commentaire …

  1. C’est dingue, je pensais cette nuit à vous demander sur Formspring si ce magazine sortirait un jour :)
    Très New York chic ce photoshoot, j’aime beaucoup. Ma préférée est celle à la laverie. Eh oui, Lady Gaga fait ses machines comme tout le monde :pp
    J’espérais cependant un petit peu plus de trash mêlé à touts ces clichés glam. Hâte de voir les photos restantes (s’il y en a).

  2. Magnifique, ma préférée est celle dans la laverie
    « As Jo Calderone at the VMA’s she instantly made every female star who had pink hair or wore a contraption on her head look dated » Pauvre Katy Perry, en tout cas j’ai hâte de lire l’interview

  3. Ce photoshoot va devenir mon préféré. Elle est magnifique !
    Vous savez où est-ce que je pourrais me le procuré ?
    c’est trop magnifique pour passé à côté ..

  4. putain sublime ! *-* la couv’ est splendide ! et toutes les photos , celle en face d’une rivière , celle nue avec le peintre , toutes ! *.*
    j’adorerais qu’elle nous fasse un clip comme ça avec des looks et une ambiance rétro !

  5. NAN MAIS D’OU VOUS AIMEZ PAS LA PHOTO OÙ ELLE EST NUE???!!! Lol jai jamais vu une telle beauté dans un corps!!
    Et sinon il sort quand??? Au mois de janvier??

    1. Ben moi perso’ je trouve que la pose qu’elle prend est un peu débile puis elle a des grosses anches comparé à son ventre puis même juste à poil avec des lunettes de soleil mouais, bof ^^

    1. Dans cette position, si c’est surement normal de voir les os sous la peau.
      Et même si la photo est retouchée, ils ne vont pas aller jusqu’à lui rajouter des os apparents, c’est juste sa position qui donne cet effet, déjà qu’elle est mince. :)

  6. Vous savez quand est-ce qu’il sort en Angleterre? :D
    Les photos sont parfaites.. Tout ce qu’elle fait avec/pour Vanity Fair devient limite legendaire et magnifique.

  7. Je confirme ce que dis Nono. Si tu n’as pas la peau sur les os, fais la même position, on verra toutes tes côtes ! (Si tu as déjà la peau sur les os… Tu ne peux que nous croire xD)

  8. Bha ça va il s’est fait plaisir le Tony Bennett. J’imagine bien Gaga à poil devant lui en disant « Vas’y mon Tony, sort ton gros pinceau et fait jaillir ta créativité ! »

    La photo dans les rues de NY, Oh ben c’est qu’il a prit un coup de vieux Monsieur propre ^^

    Sinon celle du lavomatique m’a bien faite rire. Genre des vêtements de ce genre elle te les fourrent comme ça dans une vulgaire machine. A mon avis elle va avoir des surprises quant elle va les récupérer :-)

    En tout cas de bien belles photos, et je pense que je tarderais pas à aller faire un tour à l’aéroport pour me le chercher. Surtout que la couverture réussie le tour de force d’être encore plus belle que la précédente, et pourtant cette dernière était jusque là ma favorite parmi toutes.

  9. J’adore la vidéo ! :D
    Quand elle est nue sur la vidéo elle ses super grandes chaussures, j’aimerais bien qu’une photo avec ces chaussures soit disponible ! En tout cas j’aime bien les vidéos des backstages des photoshoots ;)

    1. Tous les clips de Gaga sont dramatiques par essence. En effet, ils comprennent tous une « action » quelle qu’elle soit (même si elle se résume à danser dans TEOG). Je pense que tu voulais plutôt dire pathétique :D

  10. J’aimerais tellement qu’elle parle français dans le clip :)) Elle a parlé en français avec le réalisateur et le « Pathétique » de Prelude Pathétique me donne de l’espoir xD Can’t wait

  11. Wahou merci Christelle pour cet article ! Le clip a l’air génial ♥ Et dire que demain, je vais me réveiller et hop j’allumerais vite mon ordi et je regarderais Marry The Night :D

  12. Comme je le pensais… Ce clip va être vraiment très touchant..!
    Tellement hâte ! Merci beaucoup pour la traduction Christelle !!
    Vous êtes une équipe merveilleuse vous savez <3

  13. Précieuse traduction (on ne remerciera jamais assez Christelle) qui nous apprend beaucoup de choses sur le clip à venir !
    Il devrait nous plonger au cœur de son passé le plus sombre : l’éviction du label Def Jam et l’abus de drogue…
    Après le prélude pathétique, je m’attend à un clip très fort sur le plan émotionnel !
    Je me dis qu’il faut vraiment qu’elle soit très courageuse pour aborder toutes ses blessures enfouies profondément depuis toutes ces années.
    Encore quelques heures avant de découvrir son travail (je bous d’impatience)^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *