Lady Gaga pour Harper’s Bazaar

GGV34

Enfin un nouveau photoshoot pour Lady Gaga… Et Asia ! Il s’agit cette fois ci d’un shoot réalisé par Sebastian Faena pour le magazine Harper’s Bazaar, et plus particulièrement le projet portfolio de la styliste Carine Roitfeld.
En effet, comme nous l’explique Women’s Wear Daily, cette dernière a créé un portfolio regroupant 19 « icônes » – dont Gaga fait partie ! Ce portfolio, qui sera dévoilé le 19 Août dans son intégralité, sera inclus dans les numéros des 30 éditions d’Harper’s Bazaar.
L’édition de Septembre 2014 du magazine, qui est une « spéciale Icônes », devrait avoir trois couvertures différentes pour les USA, qui seront directement tirées de ce portfolio : Linda Evangelista, Pénélope Cruz… et Lady Gaga !

Découvrez dès maintenant la couverture de Gaga (et Asia), ainsi d’autres photos du shoot !

GGV07GGV02GGV03GGV04

Que pensez-vous de ces photos ?

MAJ : Découvrez maintenant la vidéo ‘behind the scenes’ du photoshoot :

 

Ainsi que l’interview de Gaga par Karl Lagerfeld, traduite par Gagavision :

Lire l'interview
LADY GAGA PARLE À KARL LAGERFELD

 

Le designer et la chanteuse parlent des animaux de compagnie chics, du style personnel et de la nouvelle amitié de Gaga avec Tony Bennett.

KARL LAGERFELD : Depuis que ma Choupette est le chat le plus connu d’Internet, et ton [bouledogue français] Asia est le chien le plus connu d’Internet, devraient-elles se rencontrer ? Asia a-t-elle une domestique personnelle comme Choupette ?

LADY GAGA : C’est certain qu’elles doivent se rencontrer ! Asia est très mignonne et calme. Elle serait très gentille avec Choupette. Elle n’a pas encore de domestique personnelle, mais j’adore lui faire des petits cadeaux et lui cuisiner des petits plats pour chiots faits maison.

 

KL : Choupette parle sans mot ; elle communique avec moi à travers ses yeux. Comment Asia communique-t-elle avec toi ?

LG : Asia et moi avons un lien très spécial. Elle parle aussi avec ses gros et beaux yeux. Ses oreilles sont particulièrement grandes pour un bouledogue français, et je sais qu’elle est bien lorsqu’elle est à la maison avec Maman car ses oreilles sont baissées. Asia aime aussi les caresses sur le ventre, de la part de tout le monde, et elle se met tout le temps sur le dos pour me le faire savoir !

 

KL : Choupette est ma muse. Asia est-elle ton inspiration musicale ?

LG : Asia est mon inspiration pour beaucoup de choses. Elle m’a vraiment montré l’importance de vivre le moment présent. Si je ne le fais pas, je manquerai une expression précieuse sur son visage ! C’est un animal très romantique et aimant, et cette sorte de poésie est l’essence de l’art, je pense. L’interaction. Elle aime s’asseoir avec moi lorsque j’enregistre du jazz. Elle n’aboie jamais et ne fait pas de bruit ; elle me regarde juste avec ses grandes oreilles.

 

KL : Je pense que les animaux sont de meilleures muses que les humains – ils ne se démodent jamais. Que penses-tu des animaux ?

LG : J’adore les animaux. Ils communiquent avec nous entièrement avec l’amour, quelque chose que nous devrions tous faire. Asia et mon amour ne se démoderont jamais – c’est inconditionnel.

 

KL : Qu’est-ce que tu aimes en ce moment ? Quel est ton prochain «voyage» mode ?

LG : En ce moment j’aime chercher assez loin pour trouver les meilleurs vêtements vintage que je peux trouver. Les vêtements avec une histoire, un passé. Des tissus épais, des bijoux, des voiles. Mon dernier truc est de me sentir connectée à toutes les femmes à travers l’histoire de la mode. J’adore porter des vêtements en sachant que je porte l’esprit des fashionistas précédentes, et vivre plus de leurs fantasmes, et les miens. Je pense que les vêtements portent l’âme du designer et de la personne qui les porte pour toujours, donc je cherche des vêtements avec une âme. Peut-être que c’est quelque chose que je suis la seule à pouvoir voir. Mais je sais que c’est réel.

 

KL : Comment penses-tu que ton look évoluera ?

LG : Je pourrais te le dire, mais alors je devrais te tuer. Qui sait ? Mais lorsque je chante du jazz avec Tony Bennett, je veux porter des robes faites pour les vraies dames, éteindre toutes les lumières, et vous faire entendre seulement ma voix qui transperce l’obscurité.

 

KL : Je me demande si tu finiras extrêmement classique un jour. Penses-tu que le classique peut être audacieux aussi ?

LG : Très.

 

KL : Je peux t’imaginer chanter ‘Miss Otis Regrets’ avec Tony Bennett. J’adore cette chanson. S’il te plaît, parle moi de ton nouvel album avec lui [Cheek to Cheek].

LG : Tony a complètement changé ma vie. C’était une sorte de secret que je chante du jazz depuis que j’ai 13 ans. J’ai été une chanteuse de jazz avant d’être une chanteuse pop. Tony est un tel gentleman. Il me traite vraiment comme une dame. Je me sens guérie grâce à ma relation avec lui, car certains hommes étaient très mauvais avec moi lorsque j’étais jeune et dans le studio. Tony m’a montré ce à quoi ressemblaient les cats* élégants et vieille école. Nos sessions d’enregistrement étaient belles, mémorables. Nous avons construit une belle amitié. Il y a 60 ans entre nous, mais lorsque nous chantons du jazz il n’y a aucune distance. Cet album est du jazz pur, des chansons du Grand répertoire américain de la musique, jouées par Tony et mes amis musiciens de jazz.
( * ‘Cats’ est le terme utilisé pour désigner les musiciens de jazz.)

 

KL : J’adore «It’s Easy to Remember (And So Hard To Forget)» de Billie Holiday. Dans la vie, je dis toujours, la plupart des gens sont faciles à oublier et difficiles à retenir. Aimes-tu Billie Holiday ? Quelles sont tes inspirations musicales pour ce type de musique ?

LG : J’écoutais Billie Holiday tous les Dimanches avec ma mère, mais je suis tombée amoureuse d’Ella Fitzgerald. Elle est pour moi la vocaliste typique du jazz. L’histoire de sa vie, la douleur et la sagesse, le whisky dans sa voie rauque. Je me suis sentie connectée à elle car c’est ce type de femme, les femmes ivrognes du swing, qui m’ont montré que peu importe ce qu’il se passe, je peux toujours transformer une tragédie en une superbe performance. C’est la romance du théâtre.

 

KL : Combien de temps dure ta tournée mondiale ? Est-ce ‘Le tour du monde en 80 jours’ ?

LG : Sept mois.

 

KL : As-tu un look différent prévu pour chaque ville ? Si j’ose dire, la mode pourrait être ta victime.

LG : Mes looks ne sont pas prévus, mais c’est un compliment de le suggérer. Merci. J’apporte beaucoup de vêtements vintage avec moi – bijoux, chapeaux, sacs – et j’ai aussi l’immense chance de recevoir de la haute couture et des vêtements de défilés partout dans le monde. Je porte juste ce qui me fait me sentir bien pour la journée. En ce moment j’aime me sentir comme une dame. Porter des robes, amoureuse, promener Asia dans les jardins, chanter du jazz avec Tony Bennett…

 

KL : J’ai appris que tu irais à Dubaï pour la première fois. J’espère que tu aimeras. J’ai adoré la ville lorsque j’y ai exposé la collection Chanel Dubaï.

LG : Je suis très excitée d’aller là-bas, de voir mes fans, de leur donner le show de leur vie. Et, bien sûr, je dois rendre visite aux designers locaux et faire du shopping !

 

KL : Je te nommerais l’icône de la mode qui est le plus en perpétuelle évolution au monde. Qu’est-ce que ça te fait d’avoir été choisie pour être une icône de Carine Roitfeld et Bazaar ? Tu changes tout le temps, mais pour moi tu restes la même Gaga. Comment gères-tu cela ?

LG : C’est un honneur que tu dises cela, Karl. Tu es très classique. Classique pour moi signifie quelque chose qui change tout le temps, comme une ancre à la dérive. Bien que je change tout le temps, je pense toujours à l’iconographie – qui est la répétition d’une image – donc je suis toujours différente. Je porte en quelques sortes toujours le même costume encore et encore, mais je suis juste une expression différente de la même femme. Lorsque je quitte la maison, je porte l’âme des fashionistas qui sont venues avant moi ; je continue à vivre de façon glamour pour leur rendre hommage. Je ne fais qu’être moi.

 

© Traduction par Gagavision.net

Partagez

23 commentaires on “Lady Gaga pour Harper’s Bazaar”

  1. Les photos sont superbes j’ai hâte que le magazine sorte :-)
    En revanche est-ce que quelqu’un sait ou commander les precedents magazine V de LG ??? Merci d’avance

  2. elle est absolument magnifique! ma cover favorite de Gaga mais vraiment, j’adore, j’ai pas les mots! sinon, est-ce que vous savez si ce numéro d’Harper’s Bazaar sera disponible dans les kiosques français?

  3. Oh mon dieu les deux dernieres photos (7-8) sont magnifiques, elle fait tres naturelle habillé en noir ;) il y a eu beaucoup de vêtement pour ce shoot, j’adore on en découvre un peu plus chaque jours (ou heure lol)
    merci de votre rapidité !

  4. Chic, glamour et sexy : j’adore! Les photoshoots de « Harper’s Bazaar » sont toujours réussis (comme celui de 2011). La tenue rose fait très british et Asia a de nouveau son heure de gloire lol. Elle a un côté Edith Piaf sur le portrait avec les cheveux courts et on retrouve une fois de plus un clin d’œil à ARTPOP (dreadlocks/câbles) et à CHEEK TO CHEEK (cheveux frisés). J’ai hâte de voir le reste des photos :-)

  5. Bon le début de l’interview donne pas envie de lire la suite … Parceque les animaux voilà quoi .. MAIS la suite est très intéressante ;) lady gaga est vraiment passionné par la mode peut être plus que par la pop maintenant ^^

  6. Je trouve leur discussion autour de leurs animaux totalement ridicule.
    Et le reste de l’interview aussi d’ailleurs… « je suis l’incarnation de toutes les fashionistas » hum.

  7. Je retiens qu’une chose de tout ce blah blah : « La tournée dure 07 mois ». Si elle ne change pas d’avis d’ici là, la date de Paris sera certainement la dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *