Lady Gaga parle de « l’Emotion Revolution »


La fondation créée par Gaga et sa mère Cynthia, la Born This Way Foundation, a lancé dernièrement un nouveau projet en collaboration avec Yale : The Emotion Revolution. Le but est de mettre en avant les émotions, les sentiments que ressentent les étudiants à l’école, et faire en sorte qu’ils soient pris en compte. Pour l’occasion, la Born This Way Foundation a publié des vidéos des deux fondatrices de l’organisation : Cynthia Germanotta, et sa fille Lady Gaga ! Découvrez ci-dessus la vidéo de Gaga (et sa traduction ci-dessous), et [cliquez ici] pour découvrir celle de Cynthia.

Je sais ce que ça fait de se sentir déprimée, humiliée, isolée… Et je connais trop de jeunes qui, peu importe qui ils sont ou d’où ils viennent, ressentent pareil que moi. C’était tellement beau, dans un sens, que nos tristesses nous réunissent lors des shows, mais je voulais vraiment comprendre la raison même pour laquelle cette foule était présente. Comment pourrais-je aider cette foule à s’élever, comment pourrais-je aider à un changement plus vaste ? En travaillant ensemble, nous pouvons faire de ce monde un endroit plus doux et courageux, où toutes les voix importent, tous les sentiments sont respectés. Ce n’est pas un défaut d’être différent. Ce n’est pas grave de se sentir différent, d’avoir l’impression de ne pas faire partie de cette planète. Parce qu’il y a de nombreuses vraies raisons à cela. C’est pourquoi ma mère et moi avons créé la Born This Way Foundation. Je vous défie, aujourd’hui, d’être votre plus grand fan. Rejoignez la Révolution Emotionnelle sur www.bornthiswayfoundation.com, dites au monde entier ce que vous ressentez. Mais, encore plus important, dites-lui ce que vous voulez ressentir.

Partagez

Un commentaire on “Lady Gaga parle de « l’Emotion Revolution »”

  1. J’aime ça ! Et la différence c’est la base de la société individualiste puisque si on considère que chaque individu est plus important que le collectif ça veut dire que chachun peut cultiver ses propres particularités librement donc c’est normal que ça soit accepté et c’est bien qu’elle se batte pour ça.
    Et ce qui serait intéressant c’est que chaque personne discirminée discute vraiment en écoutant les autres et en parlant d’elle même et qu’ils confrontent leurs problèmes pour mieux savoir y faire face

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *