Lady Gaga pour Allure.com

Lady Gaga s’est récemment confiée à Allure.com sur le lancement de sa gamme de maquillage Haus Laboratories. Elle y parle notamment des articles pré-commandables à ce jour et de pourquoi il est temps de mettre fin « au concours de beauté géant sur les réseaux sociaux ».
 
Retrouvez ses déclarations ci-dessous :
 
Lady Gaga pleure. Il est 17h30 en ce dimanche de fin juin, et nous parlons de sa ligne de produits de beauté tant attendue et objet de nombreuses rumeurs : Haus Laboratories. Lady Gaga, icone de la beauté et héroïne de tellement de personnes, me parle de ses inspirations. Lorsqu’elle en vient à sa maquilleuse, Sarah Tanno, sa voix craque : « J’adore tellement Sarah. Il lui est littéralement arrivé de me ramasser au sol et de me mettre du maquillage pour changer ma journée. J’ai fait cette ligne avec elle. »
 
Et voici les trois formules accrocheuses et pigmentées (à quoi d’autre vous attendiez-vous ?) que Lady Gaga et Sarah Tanno ont créées : le RIP Lip Liner, Le Riot Lip Gloss et, la star du show, une ombre à paupière liquide qui devient poudre appelée Glam Attack. Ils existeront tous en six teintes et – comme on vient de l’apprendre cette semaine – ils seront disponibles à la précommande (en sets de deux ou trois) à partir du 15 juillet. (Ils seront expédiés lors du lancement de la marque en septembre).
 
Lady Gaga met enfin son emprise sur la beauté dans nos mains, toutes nos mains, car la gamme sera disponible non seulement sur hauslabs.com mais aussi sur Amazon : « Comme pour ma musique, je voulais que tout le monde y ait accès. »
 
Mais ce n’est pas tout ce que Lady Gaga veut. Voici les 10 choses qu’elle a confiées à Allure sur sa vision, ses émotions et, bien sûr, les produits derrière Haus Laboratories :
 
1 – Lady Gaga veut que cette ligne bouleverse votre existence, vous relève du sol.
 
« Le maquillage a changé ma vie. Je ne me suis jamais sentie jolie, et il y a toujours des jours où je ne me sens pas belle. Toutes les insécurités avec lesquelles j’ai composé ma vie après avoir été harcelée lorsque j’étais jeune reviennent me hanter. Alors, je mets du maquillage et, sans m’en rendre compte, je me sens comme une super-héroïne. Cela me donne les ailes pour voler. Je ne dis pas que seul le maquillage fait ça, mais ça a été le cas pour moi. »
 
« Lorsque je suis devenue Lady Gaga quand j’étais plus jeune, c’est parce que j’ai découvert le maquillage et que je pouvais créer des choses moi-même. Ça signifie tellement pour moi, à un degré viscéral – le pouvoir du maquillage à changer ce que vous ressentez lorsque vous êtes au plus bas. Mais nous vivons à une époque où des gens appliquent du maquillage mais se sentent toujours peu en confiance car peut-être qu’ils n’ont pas fait leur contour parfaitement. Peut-être qu’ils n’ont pas fait leurs lèvres correctement. Peut-être qu’ils n’ont pas estompé comme il faut. Ce sont des choses que je veux faire exploser et contre lesquelles je veux me rebeller. »
 
2 – Lady Gaga veut aussi se rebeller contre l’ombre à paupière qui retombe.
 
« Je trouve ça très ennuyant lorsque j’ai fait mon teint, que j’applique mon ombre à paupières et que tout tombe sur mon visage. Le Glam Attack est incroyable : la plupart des ombres à paupières liquides tendent à sécher, deviennent très craquantes et tombent après quelques heures, ce n’est pas le cas avec lui. Nous avons réellement testé ces produits… Je dirais qu’ils résistent aux spectacles. »
 
3 – Et les échecs en matière de crayon à lèvres.
 
« Avant tout chose, je voulais créer le crayon à lèvres de mes rêves. J’adore les crayons à lèvres, mais pour moi il y a toujours quelque chose qui ne va pas chez eux. Soit ça tire, soit ça coule. Ou vous en appliquez sur vos lèvres et si elles sont sèches à un endroit, la couleur sera très, très foncée. Si elles sont hydratées ailleurs, ce sera plus clair. Alors je ne peux pas en porter sur l’intégralité de mes lèvres. »
 
« On peut être brave de différentes manières, et l’une de ces manières est le maquillage. »
 
« Avec cette formule, je peux ourler mes lèvres à la perfection, mais la plupart du temps, j’en mets partout. On dirait un rouge à lèvres, sans transfert. La finition est semi-mâte et très pigmentée, mais si vous voulez, vous pouvez l’alléger et l’utiliser presque comme un colorant. Vous pouvez en mettre sur les joues. Je l’utilise partout sur mon visage. A chaque fois que j’en mets, j’ai un soupir de soulagement artistique, créatif et je… mon cœur s’envole. Nous l’avons appelé RIP Lip Liner car c’est un crayon à mourir. »
 
4 – Le crayon à lèvres n’est pas le seul produit multi-usages.
 
« L’applicateur [un pied de biche plat avec une extrémité pointue] du Glam Attack vous donne l’opportunité de l’appliquer lourdement, ou légèrement et de l’estomper, ou les deux. Vous pouvez l’utiliser comme enlumineur. Vous pouvez l’utiliser sur les lèvres, à l’exception de Dynasty [un vert émeraude] – je n’utiliserai pas Dynasty sur les lèvres. La Haus of Rockstar [set de trois articles] propose le Glam Attack nommé Legend. C’est un magnifique doré. On peut en mettre partout sur la bouche. Il sèche, mais n’est pas sec. J’adore les lèvres mâtes et j’adore la sensation d’une bouche qu’on peut embrasser, mais je n’aime pas les lèvres sèches. Je voulais quelque chose avec laquelle les gens se sentiraient sexy. »
 
5 – La polyvalence de chaque produit est pratique, sûre mais aussi libératrice.
 
« J’ai l’impression que le monde est, en général, devenu un endroit où tout le monde essaie de ressembler à tout le monde. C’est presque devenu un concours de beauté géant sur les réseaux sociaux. Si reproduire l’intégralité d’un maquillage vous rend heureux, je ne vais pas vous dire de ne pas le faire, ou vous dire que ce n’est pas cool, ou pas réel. Si c’est vous, c’est vous. Mais j’ai l’impression que certaines personnes font leur maquillage d’une façon mais qu’ils ne se sentent pas bien à l’intérieur. C’est comme s’ils avaient fait leur maquillage, mais se sentaient toujours en insécurité car ils n’ont pas fait les choses correctement ou qu’ils l’ont fait comme ça car c’est la tendance. »
 
« Chez Haus Laboratories, nous voulons que vous vous voyiez vous-mêmes. Lorsque vous vous regardez dans le miroir, nous voulons que vous vous disiez : ‘C’est le moi que j’aime. J’aime cette personne.’ Je ne veux pas que les gens croient qu’ils doivent me ressembler. »
 
6 – Car même Lady Gaga ne ressent pas cela.
 
« Je ne me sens pas aussi enchainée au maquillage que lorsque j’étais plus jeune. Je ressentais beaucoup de pression pour ressembler à – pardonnez-moi de parler à la troisième personne – Lady Gaga en permanence. En vieillissant, j’ai eu une révélation très spirituelle où je me suis rendue compte que c’est celle que je suis ; que je porte une tonne de maquillage ou pas de maquillage du tout, c’est toujours moi. »
 
7 – Il a fallu deux ans pour créer Haus Laboratories.
 
« Pour faire la fierté de ma mère, j’ai bâti cette société à partir de rien, comme une entrepreneuse. Nous avons trouvé un investisseur et nous avons commencé. C’est une société avec 15 employés. J’ai fait des tas et des tas de tableaux de présentations avec nos idées, notre maquillage, les photos de nos produits, les photos de nos modèles. Et j’ai présenté le tout à ma mère. Je l’ai fait venir dans une pièce remplie de tableaux et je lui ai dit ‘Maman, j’ai travaillé sur quelque chose et je veux te le montrer’. Elle était bouche bée, c’était vraiment un moment très spécial. »
 
8 – Mais en fait ça a plutôt pris 30 ans.
 
« J’ai toujours été très proche de ma mère. Lorsque j’étais petite, j’étais fascinée par son rituel matinal de beauté. Je me levais et je la regardais se préparer pour aller travailler. Elle appliquait son fond de teint, son rouge à lèvres, son mascara. Elle était tellement belle, et tellement forte. Il y avait une telle bravoure chez elle, et c’était très inspirant pour moi. J’ai grandi avec la vision qu’on peut être brave de différentes manières, et le maquillage en était une. »
 
9 – Lady Gaga continuera à soutenir le maquillage de toutes les marques, pas uniquement la sienne…
 
« J’utilise ce produit appelé LipSense de Sally Beauty. C’est un rouge à lèvres rouge liquide, mais il a un topper qui le fixe afin qu’il ne bouge pas. Nous l’avons découvert avant le Super Bowl. C’est Sarah qui l’a découvert. Nous voulions des lèvres rouges, mais nous ne voulions pas que le rouge s’en aille ou aille sur le micro, alors que je dansais et chantais comme jamais devant des centaines de millions de gens. C’est un produit très abordable et il fonctionne, je l’adore. »
 
« J’aime la variété. J’ai tout dans mon sac, du mascara Marc Jacobs, le Velvet Noir, au gel à sourcils de Maybelline, en passant par Tom Ford et Kevyn Aucoin. J’adore MAC. Je ne suis pas là pour la compétition. J’adorerais collaborer avec toutes ces marques. Je célèbre tout le monde. Le maquillage est une belle chose. La seule chose que je trouve rebutante chez les marques, c’est lorsque je sens que leur authenticité est comme… enfoncée au fond de notre gosier. Je trouve qu’une marque devrait être capable de voler de ses propres ailes, avec ces propres fondations, et savoir qu’elle est authentique, sans qu’elle ait besoin de le dire. »
 
10 – … Et pourrait transmettre sa ferveur à des mini-Gagas.
 
« Ma mère est aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur. C’est rare. J’espère vraiment qu’un jour, lorsque j’aurais une petite fille, ou un petit garçon, et qu’ils voient leur maman mettre son maquillage, ils aient la même expérience que moi. C’est le plus beau cadeau au monde d’être connecté à ses parents. »
 
Que pensez-vous des déclarations de Gaga ?

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *