Interview Q

Dans le nouveau numéro du magazine britannique Q, aujourd’hui dans les kiosques du Royaume-Uni, Lady GaGa révèle sa source d’inspiration derrière ses performances et le design de son album. Au départ, on a  demandé à GaGa de mettre « quelque chose de joli » sur la pochette de « The Fame Monster » mais elle déclina et mis, à la place, une image d’elle pleurant du sang.


Durant cette interview GaGa admet avoir eu plusieurs batailles avec son label à propos de son style unique :

La dernière chose dont n’importe quel jeune a besoin c’est une autre photo d’une femme se frottant les seins, profitant de la vie, parce que ce n’est pas ce qu’il ressent.

La dernière chose dont une jeune femme a besoin c’est une autre image d’une pop star sexy se tordant dans le sable, couverte d’huile, en train de se toucher. Mon image a été un problème pour mon label. Je me suis battue pendant des mois et j’ai pleuré lors des réunions. J’ai été accusée d’être arrogante car si vous n’êtes pas sûre de vous en tant que femme ils disent que vous êtes une conne alors que si vous êtes un homme très décidé c’est normal.

Toujours dans la même interview elle déclare :

Je crois en certaines institutions : la cuisine, servir le dîner, prendre soin de sa famille. Alors, je me considère moi-même comme une dame.

Elle revient également sur les annulations et reports de certains concerts lors de sa tournée nord-américaine :

Je ne pourrais jamais assez m’excuser tellement je suis désolée…Ma scène a des éléments à la mécanique compliquée, tout le monde était concerné j’ai été en danger pendant les deux heures du show, depuis que je me suis évanouie plus tôt. Je suis tellement dévastée.

La journaliste confirme que GaGa a éclaté en sanglots durant la séance photo :

Durant les trois heures suivantes, le photoshoot commença doucement  mais péniblement à s’éclaircir alors que surgirent diverses énigmes techniques…
GaGa est embarrassée, convaincue que l’éclairage fait « paraître (ses) yeux morts » ou accentue son « faible menton ».
« Écoutez ce que je dis », déclare GaGa, « Je n’aime pas cette photo ». Bientôt son comportement invincible se dissout. « Je suis stressée… » déclare GaGa avant de se retirer dans sa loge pour revenir quelques minutes plus tard en larmes et portant d’énormes lunettes. Elle a dit qu’elle devait partir et espérait pouvoir décaler la séance photo. « Je ne suis pas bien en ce moment ».

Sources : dailymail.co.uk / The Press Association

Mise à jour : Retrouvez les scans de cet article dans notre galerie.

Partagez

24 commentaires on “Interview Q”

  1. Pauvre Gaga…c’est tout ce que j’ai à dire :(.

    Mis à part ca, je ne suis pas habitué de laisser des commentaires sur ce site, c’est pour ca que je n’en n’ai mis aucun.

  2. Excuser moi de ne pas être tellement en rapport avec l’article mais je viens de voir que dans la Maison De GaGa vous avez mis a DaDa qu’il avait dailleurs designer les  » HOT TITS » j’étais pourtant sur que ça s’appelait le METALBRA. je me trompe?

    1. Excuser moi de ne pas être tellement en rapport avec l’article mais je viens de voir que dans la Maison De GaGa vous avez mis a DaDa qu’il avait dailleurs designer les » HOT TITS » j’étais pourtant sur que ça s’appelait le METALBRA. je me trompe?

      Il me semble que GaGa avait parlé de « Hot Tits » dans une interview. Mais tu peux les appeler comme tu veux. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *