Interview Asher Levine


Grâce à une interview, on découvre un jeune styliste, Asher Levine, ayant collaboré par deux fois avec Lady GaGa. La première fois pour le photoshoot du magazine Rolling Stone US et une seconde fois pour l’émission « Today Show ». MTV a eu l’occasion de l’interviewer pendant la fashion week new-yorkaise.

Quand avez-vous commencé à faire du design?

Depuis que je suis un petit garçon, j’ai toujours été assis devant la machine à coudre. C’est la seule option pour moi. J’ai toujours ressenti de la même façon et depuis le début, la mode : je l’aime à un obsessionnel degré obsessionnel. Deux jours après la remise de mon diplôme de fin de lycée, j’ai pris l’avion et ai déménagé à New York (en 2006) pour poursuivre des cours à l’université de Pace. Je savais comment faire des vêtements, j’avais besoin de connaître la comptabilité, le marketing et toutes ces choses que les écoles de mode laissent de côté.

Pour quel genre de personne vous dessinez des vêtements?

Il y a certaines personnes qui transcendent les frontières du genre. Regardez Michael Jackson, David Bowie, Madonna. Regardez Lady GaGa. Ces derniers ont compté tout au long de notre récente histoire et ont transcendé les genres et représenter quelque chose de plus grand. Et c’est à ce genre de personne auquel je suis connecté.

Comment avez-vous été découvert?

L’équipe de Nicola Formichetti m’a contacté et m’a dit que quelqu’un m’avait recommandé. Ils se sont contactés et j’ai dis « faisons-le ». Je respecte GaGa car elle sait ce qui a été fait par le passé et elle sait comment repousser les limites et faire de la mode nouvelle, de la musique, de l’art.

Quel était votre processus de création notamment pour la veste motard oversize qu’elle porte dans Rolling Sone?

Je fais un croquis, je l’envoie à Nicola et s’il l’approuve il l’envoie à Lady GaGa puis ça revient vers moi. Plusieurs fois, je fais un croquis et ils disent « ça pourrait être comme-ci ou comme-ça ». Ensuite, quand il dit que c’est bon je fais une version en mousseline. Je construis cette version en mousseline, la prends en photo, leur envoie et ils disent « faison ça ».

Combien de temps vous a-t-il fallu pour faire la veste?

Avec GaGa, ils vous laissent seulement quelques jours alors il vaut mieux faire vite. Cela dépend de la complexité de la pièce, environ une semaine.

Comment s’est passé la création de la veste camisole blanche pour le « Today Show »?

Quand elle a commencé son Monster Ball tour, ils m’ont dit qu’ils voulaient une nouvelle veste. Ils la voulaient pourpre au début, j’ai donc fais teindre trois peaux de vaches en pourpre. C’est beaucoup de matière. Il faut environ 20 mètres carrés de peau animale pour faire un manteau oversize. A la dernière minute, ils m’ont dit qu’ils la voulaient en blanc. Je suis donc retourné à mon usine et j’ai trouvé ces jolies peaux d’agneau que j’ai découpé et assemblé. Et je suis vraiment content du résultat.

Avez-vous eu des accros pendant votre travail pour Lady GaGa?

Quand nous faisions la veste camisole blanche, nous travaillions de 7h du matin à 4h le lendemain. Nous devions lui apporter au « Today Show ». Ils ont dit qu’il fallait qu’on leur apporte à 5h du matin. A 4h du matin j’ai sauté dans un taxi avec cette camisole motard, direction la 48ème rue. J’étais littéralement en train de coudre l’étiquette dans la veste sur le chemin du « Today Show » dans le taxi.

Qu’a fait Lady GaGa pour votre carrière?

Je crois qu’elle représente mes futurs consommateurs car elle examine beaucoup, elle légitime cette mentalité d’un vêtement pour être unique. Elle l’aide énormément et je suis excité de travailler avec elle dans le futur.

Êtes-vous en train de travailler pour GaGa?

J’attends de le faire. Je m’entends bien avec son équipe. Ça change ma direction et c’ets pourquoi j’aime collaborer avec ces artistes.

Que voulez-vous transmettre à travers vos vêtements?

Il y a une révolution maintenant au sein de l’humanité, pas seulement de la mode. C’est une révolution de l’unicité de l’individu. Plusieurs artistes puisent dans cette énergie et j’interprète cela à travers la mode. Ce que je fais dans la mode c’est de définir le nouvel homme et commence il se présente lui-même dans le monde et comment le rendre le plus sexy possible. Quand vous pensez à quelqu’un de sexy, comment vous définissez ça? J’utilise différents types de tissus qui définissent une nouvelle sexualité et masculinité.

Qu’est-ce qui vous inspire?

Je prends l’inspiration dans toutes les choses bizarres du quotidien. Je pense qu’il est important de regarder ces choses qui sont à l’extérieur de votre champs de compréhension comme les organismes sur lesquels on zoome 40 000 fois. Je remplis ma tête avec ça et quand je prends la craie ou le fusain, cela se manifeste tout seul.

Où les gens peuvent-ils acheter votre collection?

Chez OAK à New York et en ligne. Les prix vont de 150$ pour une chemise ou un pantalon à 250$-350$ et jusqu’à 4000$ pour une veste comme Lady GaGa.

mtv.com

Partagez

6 commentaires on “Interview Asher Levine”

  1. Hors-sujet. Mais quelqu’un saurait exactement à quel hôtel GaGa descendra lorsqu’elle sera à Paris pour ses concerts en Octobre?
    Mes recherches m’ont menées à deux résultats mais lequel est le bon, aha.
    Merci : )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *